Affaire Montpellier-Cesson: Le contrôle judiciaire des joueurs levé

HANDBALL Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Issam Tej, Primoz Prost et Dragan Gajic peuvent désormais reprendre contact avec les membres du club et tous leurs partenaires...

A.D. avec agences

— 

Le contrôle judiciaire de tous les joueurs de l'équipe de handball de Montpellier mis en examen dans l'affaire des soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs a été levé jeudi par la cour d'appel.
Le contrôle judiciaire de tous les joueurs de l'équipe de handball de Montpellier mis en examen dans l'affaire des soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs a été levé jeudi par la cour d'appel. — Pascal Guyot afp.com
Le contrôle judiciaire de tous les joueurs de l'équipe de handball de Montpellier mis en examen dans l'affaire des soupçons de match truqué sur fond de paris sportifs a été levé jeudi par la cour d'appel.
 

«Un véritable coup de théâtre»

Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Issam Tej, Primoz Prost et Dragan Gajic peuvent désormais reprendre contact avec les membres du club et tous leurs partenaires. Cette décision s’applique également à Mladen Bojinovic, ancien joueur de Montpellier désormais au PSG Handball, et à Géraldine Pillet et Jennifer Priez, les compagnes des frères Karabatic.
 
«J’estime que c’est un véritable coup de théâtre, un désaveu total pour l’institution judiciaire qui avait organisé un lynchage médiatique. Je pense que le dossier du hand est en train de faire “pschitt”», s’est félicité Me Abratkiewicz, l’avocat de Mladen Bojinovic. 

Si les joueurs pourraient donc ne pas se voir sanctionner par la justice, les dirigeants de Montpellier devraient prendre des mesures dans les prochains jours. Via un communiqué, le club a fait savoir ce jeudi que ses handballeurs seraient convoqués le 30 octobre prochain pour détailler les circonstances des paris sur la défaite de leur équipe lors du match Cesson-Montpellier en mai dernier.
 

Ils risquent le licenciement

«Compte tenu des contraintes sportives liées à la double confrontation contre l'US Dunkerque Littoral, ce jour à Montpellier en Championnat et dimanche à Dunkerque en Coupe de la Ligue, et des contraintes résultant d'un tel déplacement, ces entretiens se dérouleront vraisemblablement le Mardi 30 Octobre prochain», a expliqué Rémy Lévy, le président héraultais. 

Nikola Karabatic et ses quatre coéquipiers risquent le licenciement «pour avoir participé à des paris sportifs en violation de leur contrat de travail, et de surcroît sur la défaite de leur équipe, même à la mi-temps, ce qui est contraire aux règles essentielles d'éthique et de morale auxquelles Montpellier est profondément attaché.»