Un succès et des promesses

— 

Premier match de L1 au Stadium cette saison et première victoire. Après deux rencontres périlleuses à Bordeaux (2-0) puis à Lyon (1-1), le TFC a réussi ses débuts devant son public hier face à Nice (1-0). Le but de Jérémy Mathieu (45e) a concrétisé l’excellente 1re période toulousaine. Bien servi par Johan Elmander,
l’arrière gauche toulousain a conclu du droit une action qu’il avait initiée, après deux frappes de Laurent Batlles (repoussée par le gardien niçois
Hugo Lloris) et de Fabinho (sur le poteau). Auparavant, les hommes d’Élie Baup s’étaient déjà montrés dangereux par les mêmes Fabinho (6e, 18e) et surtout Batlles (tête déviée par Lloris sur sa transversale, 9e). « En première mi-temps, nous nous sommes créé beaucoup d’occasions, notait l’arrière central Dominique Arribagé. Après la pause, on a peut-être été plus crispés. » Mais les Azuréens, qui débutent mal leur saison (un point pris sur neuf), n’en ont pas profité et ont buté sur l’excellent gardien Nicolas Douchez (claquette sur un coup franc d’Ederson, 89e). Toulouse a donc confirmé hier sa bonne prestation lyonnaise. Les recrues Elmander (en pointe) et Fabinho (sur le côté droit de l’entrejeu) se sont vite intégrées au dispositif de Baup, lequel privilégie le jeu dans les couloirs. Pour le plaisir de ses supporteurs qui ont découvert hier, en même temps qu’un
nouveau maillot, une formation pratiquant un football plutôt alléchant. Un sacré contraste avec la saison dernière.

Nicolas Stival