Le Racing sur de bons rails

— 

Après un début de saison timide – deux nuls
contreDijon (0-0) et à Niort (2-2), une défaite à Amiens
(1-0) et un succès sur Montpellier (2-0) – les hommes de Jean-Pierre Papin semblent avoir enfin trouvé leurs marques. Auteurs d’une prestation prometteuse contre l’En Avant de Guingamp (victoire 2-0 grâce à des buts de Jérémy Perbet et Hervé Tum) vendredi, ils sont bien calés au 8e rang du classement de L2.
« Cette place est à l’image de notre équipe, c’est-à-dire en progression, estime le gardien Stéphane Cassard. On a un groupe jeune et renouvelé, qui apprend et se découvre. Au niveau de l’état d’esprit, on est reparti sur des bases saines par rapport à la saison dernière. Le plus important, c’est de garder
ça. » Avec 8 points pris en cinq journées, les Strasbourgeois gardent en ligne de mire le leader Caen (13 points).«On est en embuscade, se réjouit
JPP. Le classement, c’est important pour la confiance des joueurs. Mais le seul qui compte, ce sera celui à l’issue de la 38e journée. » « Le Championnat est très long, renchérit Cassard. On l’a vu l’an passé avec Bastia, longtemps en position de monter avant de s’effondrer. Il faudra être placé toute la saison puis
donner un dernier coup de rein sur la fin. » Le combat pour la remontée dans l’élite ne fait donc que commencer. « Tout se met en place tranquillement, témoigne le nouvel entraîneur alsacien. On a vraiment fait le deuil dans nos têtes de la L1. Maintenant on est en L2 et on sait que ça va être difficile à
chaque match. »

Jérôme Sillon