Un Diarra peut en cacher un autre

— 

Lyon (L1) et le Real Madrid sont tombés d'accord vendredi soir sur le transfert du milieu de terrain malien de l'OL, Mahamadou Diarra, a-t-on appris vendredi auprès du club champion de France de football.
Lyon (L1) et le Real Madrid sont tombés d'accord vendredi soir sur le transfert du milieu de terrain malien de l'OL, Mahamadou Diarra, a-t-on appris vendredi auprès du club champion de France de football. — Filippo MONTEFORTE AFP

Habitué ces dernières années à animer le marché des transferts jusqu’à son terme, l’Olympique Lyonnais devrait une fois encore se montrer actif au cours des dix prochains jours. De fait, le départ du milieu international malien Mahamadou Diarra au Real Madrid pour un montant estimé à 26 millions
d’euros contraint les dirigeants lyonnais à lui trouver un remplaçant. Celui-ci devrait être l’international
français du RCLens, Alou Diarra (25 ans, 11 sélections), qui pourrait s’engager dans les prochaines heures en faveur du quintuple champion de France, moyennant une indemnité de transfert
estimée à 7 millions d’euros. Hier, dans les colonnes du quotidien Le Progrès, le vice-champion du monde ne cachait pas son intérêt pour l’OL malgré les sollicitations de l’AS Rome. « Lyon est un grand club
qui, s’il m’offre la possibilité de signer, aura ma préférence, car j’ai envie de gagner des trophées dans mon pays plutôt qu’à l’étranger. » A Lyon, Alou Diarra retrouvera-t-il Sidney Govou qu’il a côtoyé durant la dernière Coupe du monde ? Depuis deux ans, le milieu offensif lyonnais bénéficie d’un bon de sortie, mais l’indemnité de transfert fixé par son club (10 millions d’euros environ) semble rebuter les éventuels acquéreurs. Cependant, Gérard Houllier ne verrait aucun inconvénient à le conserver. En cas de départ, Florent Sinama-Pongolle (Liverpool) pourrait lui succéder.

Stéphane Marteau