Brésil: Juninho n’est pas encore suspendu

FOOTBALL La commission de discipline brésilienne se prononcera sur son cas vendredi...

J.L

— 

Les deux premiers, Lyon et Bordeaux, croiseront le fer à distance contre les deux derniers, respectivement Sochaux (19e) et Metz (20e), ce week-end lors d'une 24e journée de Ligue 1 marquée par un derby du sud-est Nice-Marseille important dans la course à l'Europe.
Les deux premiers, Lyon et Bordeaux, croiseront le fer à distance contre les deux derniers, respectivement Sochaux (19e) et Metz (20e), ce week-end lors d'une 24e journée de Ligue 1 marquée par un derby du sud-est Nice-Marseille important dans la course à l'Europe. — Philippe Merle AFP/Archives

La carrière du meilleur tireur de coup-franc des années 2000, le Brésilien Juninho Pernambucano, qui risque une suspension de deux ans pour être passé par son vestiaire avant de procéder à un contrôle antidopage après un match avec le club de Vasco de Gama le 25 septembre dernier, n’est pas encore tout à fait terminée. La commission de discipline du championnat brésilien, chargée de se prononcer sur l'infraction éventuelle au code mondial antidopage,  se penchera  vendredi sur le cas de l’ancien Lyonnais, encore régulièrement titulaire avec Vasco à 37 ans passés. Ni le joueur si son club n'ont souhaité faire de commentaire depuis la révélation de l'affaire mercredi par la presse brésilienne.