Une passerelle vers le XV de France

— 

Le 3e ligne du RCT, Pierrick Gunther.
Le 3e ligne du RCT, Pierrick Gunther. — K. VILLALONGA / SIPA

« On est très content pour ces jeunes, c'est bien que le club soit représenté, ils'agit d'une juste récompense pour des joueurs qui fournissent beaucoup d'efforts ». Olivier Azam, l'entraîneur des avants du Rugby Club Toulonnais, est fier de la présence de 5 Varois dans la dernière liste du sélectionneur du XV de France. Même si Philippe Saint-André a d'abord élaboré une préliste de 33 joueurs, la présence de tant de Toulonnais chez les Bleus constitue une réelle nouveauté. A tous les sceptiques voire les mauvaises langues qui pensaient que ce club n'est qu'une constellation de vedettes étrangères, le RCT répond à l'international avec des purs produits de la maison.
« C'est pas nouveau qu'il y ait une bonne formation à Toulon », revendique Olivier Azam, « c'est évidemment plus dur pour les jeunes d'accéder à l'équipe première certes, mais après la passerelle est de suite plus accessible pour entrer dans le XV de France ». La sélection, il y a ceux qui la connaissent déjà côté Toulonnais comme les « anciens » Michalak et Mermoz et il y a les jeunes qui vont peut-être connaître les joies d'une première cape sous le maillot du coq comme Martin, Suta, et Martin qui sont en ce moment irrésisitibles avec le RCT. Pierrick Gunther, 23 ans, pur produit du club rejoint donc logiquement la sélection. Pour l'entraîneur des avants, « Toulon n'a rien à envier à Clermont ou au Stade Toulousain, c'est le résultat d'un club qui se structure, qui a privilégié la formation, il s'agit d'un travail de plusieurs années ». t. v.