Affaire des paris truqués: Montpellier suspend les contrats de ses joueurs

HANDBALL Selon une annonce de leur avocat...

A.D
— 
Nikola et Luka Karabatic lors du match PSG - Montpellier, le 30 septembre 2012.
Nikola et Luka Karabatic lors du match PSG - Montpellier, le 30 septembre 2012. — FRANCK FIFE / AFP

Montpellier a donc décidé de suspendre le contrat de ses cinq joueurs impliqués dans les soupçons de paris truqués lors du match Cesson-Montpellier en mai dernier. Selon un de leurs avocats, Nikola Karabatic, Luka Karabatic, Issam Tej, Dragan Gajic et Primoz Prost, mis en examen pour escroquerie, ne rejoueront pour le moment pas avec le club héraultais. Sous-contrôle judiciaire depuis deux semaines, les  joueurs ne peuvent avoir de contacts avec leurs coéquipiers et sont de ce fait au «chômage technique».

Ils avaient demandé ce mardi la levée de ce contrôle judiciaire mais le parquet en a ordonné le maintien. En attendant le jugement définitif de la Cour d’appel qui tombera le 25 octobre prochain, Nikola Karabatic qui n’a pas caché son mal-être à la sortie de l’audience. «J'en ai un petit peu marre ces dernières semaines de ne pas pouvoir jouer, a expliqué l’international français. J'ai hâte que cette histoire se termine, excusez-moi du terme mais que cette connerie s'arrête. On m'empêche de jouer. J'ai l'impression que c'est un cauchemar. Le nom de ma famille est sali…»