PSG: Nasser al-Khelaïfi répond aux critiques de Karl-Heinz Rummenigge

FOOTBALL Le président du PSG a tenu a répondre aux critiques faites par le dirigeant bavarois concernant les dépenses du club parisien...

A. D.

— 

Nasser Al-Khelaifi, lors de la présentation de la chaîne beIN Sport, le 24 mai 2012 à Paris.
Nasser Al-Khelaifi, lors de la présentation de la chaîne beIN Sport, le 24 mai 2012 à Paris. — J.Naegalen / REUTERS

Irrité par la politique de recrutement du Paris Saint-Germain, Karl-Heinz Rummenigge, le président du Bayern Munich, avait condamné il y a quelques jours les dépenses faites par le club parisien. Et bien Nasser al-Khelaïfi, le président du PSG, a tenu à lui répondre dans les colonnes du Bild. «Ibrahimovic est pour moi le meilleur attaquant du monde et il représente une belle vitrine pour nous. Nous ne payons pas trop les joueurs. L’hiver dernier, Carlos Tevez demandait trop et n’entrait pas dans la philosophie du club. Nous avons refusé. Ibrahimovic et Thiago Silva ont eux la tête à notre projet», s’est-il d’abord justifié.

«Pas de problèmes avec le fair-play financier»

Le président parisien s’est ensuite exprimé sur le fair-play financier dont la mise en place est prévue dès la saison prochaine. «Je pense que tous les dirigeants de club doivent respecter le travail des autres. Je peux vous assurer que nous n’avons pas de problème avec le fair-play financier. Il existe des règles et nous les respecterons. Il vaut mieux que chacun se concentre sur sa gestion et pas celle des autres.»

Avec la probable signature d’un contrat avec une banque qatarie, le PSG devrait pouvoir équilibrer ses comptes sur les trois ou quatre prochaines saisons. L’accord parle en effet de 300 ou 400 millions d’euros, soit près de 100 millions d’euros par an. Que Rummenigge soit rassuré, les dirigeants parisiens ont déjà tout prévu pour suivre à la lettre les règles prévues par l’UEFA.