Sommet érodé au Stadium

— 

Une semaine après la débâcle perpignanaise (34-20), le Stade s'est redressé, vendredi à Bayonne (6-35), bonus offensif à la clé. La réception d'un Toulon titanesque, samedi, devrait remplir, ou peu s'en faut, le Stadium. Mais il y a un hic. Une quinzaine de cadres varois (mais pas Frédéric Michalak) seront absents pour le choc de ce début de championnat. La faute à un pari avec le manager Bernard Laporte, qui leur avait promis une semaine de repos s'ils remportaient leurs six premiers matchs du Top 14. Ce qu'ils ont fait…N. S.