Foued Kadir a digéré son vrai-faux départ du VAFC

— 

La mine abattue, mais le moral en hausse. C'est avec des sentiments contrastés que Foued Kadir a vécu la défaite du VAFC samedi à Brest (2-1). Une grosse frustration collective après un match que VA n'aurait jamais dû perdre. Même si à titre personnel, le milieu de terrain nordiste peut se montrer satisfait après sa première titularisation de la saison. « Cela fait énormément plaisir de retrouver le terrain », reconnaît le joueur. La fin de plusieurs semaines de doute pendant lesquelles Kadir a longtemps cru quitter le VAFC. Jusqu'à la dernière journée du mercato quand l'international algérien, convoité par l'OM, pensait s'installer sur la Canebière. « Il était question que je parte et le coach a commencé la saison sans moi. Ça s'est joué jusque dans les dernières heures. Mais je n'ai aucun regret. Je suis valenciennois à 100% », assure le joueur. Qui entend bien le prouver dimanche contre… Marseille.F. l.