L'UBB doit resserrer les boulons

— 

Le visage a été complètement différent. Appliquée, rigoureuse et agressive en défense contre le Stade Français la semaine précédente, l'Union a perdu ses repères contre Montpellier (15-23) samedi. En rodage, la nouvelle organisation défensive n'a pas résisté aux assauts d'une très bonne équipe héraultaise. « Le rythme imposé par Montpellier nous a fait mal, explique le manager girondin Raphaël Ibanez. On a manqué de réactivité dans le replacement défensif. Cette dépense d'énergie a dû nous enlever de la lucidité. »
En charge de ce secteur, Joe Worsley a encore visiblement du travail devant lui. Salué par les joueurs et le reste du staff, le travail du technicien anglais devrait davantage se faire sentir sur la durée. Dominée, l'Union va devoir être davantage sur ses gardes avant le déplacement à Agen, juste devant elle au classement. « On va regarder les essais que l'on a pris à la vidéo, annonce le capitaine Matthew Clarkin, touché par la défaite des siens. C'est difficile d'analyser sur le terrain quand ça va vite. » Trop vite pour l'Union.R. B.