Bordeaux « travaille » pour régler ses problèmes offensifs

— 

Ce n'est pas encore une source d'inquiétude, mais il ne faudrait pas que ça dure. Buteurs à seulement deux reprises lors des quatres dernières journées de Ligue 1, les Girondins distribuent les buts avec parcimonie depuis un mois. « On travaille à l'entraînement », a sobrement commenté Francis Gillot, interrogé sur les soucis offensifs de son équipe en conférence de presse. Il devra faire sans deux éléments cruciaux de sa force de frappe. Blessé lors de l'entraînement d'avant-match à Chaban-Delmas, Ludovic Obraniak a rejoint Nicolas Maurice-Belay (suspendu) dans la liste des titulaires habituels à remplacer. « On s'attend au même match que contre Belgrade avec un adversaire regroupé derrière », estime le technicien bordelais. Contre les Serbes, Bordeaux avait frappé à trois reprises pour l'emporter. De bon augure ?R. B.