Un trophée des Alpilles réussi

— 

Quatre années que le Trophée des Alpilles a vu le jour et il se porte de mieux en mieux. Le tournoi ATP Challenger de la semaine dernière le prouve. « La météo a été parfaite, et surtout il n'y a pas eu de vent, donc aucun retard. Les joueurs ont pu jouer dans d'excellentes conditions » se réjouit Bernard Fritz, directeur de la compétition. Autre motif de satisfaction, le public. Plus de 5 000 spectateurs sont venus assister à l'événement gratuit. Pour la finale, remportée par le Français Josselin Ouanna, les tribunes étaient combles. Un franc succès malgré des absences. Edouard Roger-Vasselin, vainqueur l'an dernier, n'a pu venir remettre son titre en jeu, pris par l'US Open, tout comme Nicolas Mahut. « L'épreuve se déroule durant la deuxième semaine du tournoi américain, nous savons que forcément, les têtes de série risquent d'être absentes, admet Fritz. Quand cela arrive, d'autres joueurs sur la liste les remplacent. » Et ils se sont montrés à la hauteur. Pour l'organisation, il faudrait dès novembre gérer pour limiter les impondérables de l'an prochain.S. B.