20 Minutes : Actualités et infos en direct
juste un doigtDes manifestants accueillent Bruno Le Maire sur une chanson particulière

Réforme des retraites : Des manifestants accueillent Bruno Le Maire sur le son « Dilaté comme jamais »

juste un doigtDes manifestants ont repris le tube de Gims pour se moquer du dernier livre du ministre de l’Economie
Bruno Le Maire doit s'en mordre les doigts d'avoir publié son dernier moment dans un contexte social aussi explosif.
Bruno Le Maire doit s'en mordre les doigts d'avoir publié son dernier moment dans un contexte social aussi explosif. - Jacques Witt/SIPA / SIPA
Guillaume Novello

G.N.

Un comité d’accueil tout en finesse. Des manifestants contre la réforme des retraites ont réservé un accueil en chanson à Bruno Le Maire alors que celui-ci se rendait mercredi soir à Levallois pour inaugurer la « Promotion L’Oréal » de l’incubateur de start-up « L’Escalator ». Ils ont ainsi entonné* une reprise de Sapés comme jamais de Gims en modifiant légèrement les paroles, en allusion au dernier roman du ministre de l’Economie.


L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies


Ce qui donne du « dilaté comme jamais » puisque dans Fugue américaine, Bruno Le Maire écrit, dans une prose délicate, « Tu viens Oskar ? Je suis dilatée comme jamais ». Les paroles s’envolent, les écrits restent.

*Contacté, l’auteur de la vidéo n’avait pas encore répondu à 20 Minutes au moment de la publication de cet article.

Sujets liés