20 Minutes : Actualités et infos en direct
transportsLa DGAC veut annuler un vol sur cinq ce week-end

Grève : La DGAC demande l’annulation d’un vol sur cinq dans plusieurs aéroports ce week-end

transportsIl est demandé aux compagnies aériennes de réduire la voilure pour faire face à la grève de contrôleurs aériens opposés à la réforme des retraites
Un mouvement social des contrôleurs aériens va entraîner une réduction du trafic ce week-end dans plusieurs aéroports.
Un mouvement social des contrôleurs aériens va entraîner une réduction du trafic ce week-end dans plusieurs aéroports.  - Lionel Urman / SIPA
20 Minutes avec AFP

20 Minutes avec AFP

Une baisse de trafic pour faire face à un mouvement de grève. La direction générale de l'Aviation civile (DGAC) a demandé aux compagnies aériennes d’annuler 20 % de leurs vols prévus samedi et dimanche dans plusieurs aéroports, dont Paris-Orly, en raison d’une grève de contrôleurs aériens opposés à la réforme des retraites.

Cette réduction du programme de vols concernera samedi Orly, Marseille, Nantes, Toulouse et Bordeaux, tandis que dimanche, seuls Orly, Marseille et Toulouse seront affectés, a précisé l’administration dans un communiqué. Cela traduit une amélioration de la situation pour les passagers aériens depuis le début de cette nouvelle séquence de mobilisation mardi.

Des retards « modérés »

De mardi à vendredi, la DGAC a exigé des transporteurs aériens qu’ils réduisent leurs programmes de vols « de 20 % sur l’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle et de 30 % sur les aéroports de Paris-Orly, Beauvais, Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes, Marseille, Montpellier, Nice et Toulouse ». Pour ces quatre journées, Air France avait dit prévoir d’assurer « près de huit vols sur 10 » tandis que la low cost Transavia, membre du groupe Air France-KLM et présente sur le court et moyen-courrier, a annulé 30 % de son programme, soit entre 40 et 60 trajets non assurés par jour.

« En dépit de ces mesures préventives, des perturbations et des retards sont néanmoins à prévoir » ce week-end, a souligné mercredi la DGAC, en invitant « les passagers qui le peuvent à reporter leur voyage et à s’informer auprès de leur compagnie aérienne pour connaître l’état de leur vol ».

Jeudi après-midi, l’organisme paneuropéen de surveillance aérienne Eurocontrol notait des retards « modérés » affectant des vols transitant par certaines parties de l’espace aérien français, voire « élevés » (plus de 45 minutes) dans la zone dépendant du Centre en route de la navigation aérienne (CRNA) de Brest. L’aéroport de Bâle-Mulhouse devait quant à lui subir des « retards importants » pour les vols à l’arrivée en fin d’après-midi, selon Eurocontrol.

Sujets liés