20 Minutes : Actualités et infos en direct
FrançaisD’où vient l’expression « à voile et à vapeur » ?

Définition : D’où vient l’expression « à voile et à vapeur » ?

FrançaisCette expression qui sonne un peu vieillotte est pourtant assez récente et évoque la bisexualité
Définition : D’où vient l’expression « à voile et à vapeur » ?
Définition : D’où vient l’expression « à voile et à vapeur » ? - Robin Letellier/SIPA / SIPA
20 Minutes avec agences

20 Minutes avec agences

L'essentiel

  • Être « à voile et à vapeur », c’est être attiré par les hommes et les femmes.
  • Cette locution daterait des années 1950 ou 1960.
  • Son origine n’a pas été élucidée, mais plusieurs hypothèses existent.

«Lui, il doit être à voile et à vapeur ». Est-on en train de vous parler d’un navire ? Si l’auteur remonte au XIXe siècle, c’est fort probable, mais il y a un peu plus d’un demi-siècle, cette locution a pris un sens tout à fait différent. Il s’agit en effet d’évoquer une personne bisexuelle. On retrouve l’expression dans la littérature des années 1960, ce qui laisse à penser qu’elle n’a émergé que lors de la décennie précédente. Quant à son origine, elle est sujette à débats. Voici les deux hypothèses les plus crédibles.

La sexualité des marins

Si l’image du marin est, traditionnellement, celle d’un homme viril, volontiers macho et totalement hétérosexuel, en réalité, les choses étaient plus complexes que cela : les marins se rabattaient souvent sur les partenaires… qu’ils trouvaient. À domicile ou lors des escales, la compagnie féminine ne manquait certes pas. Mais lorsqu’il s’agissait de passer de longues semaines, parfois de longs mois en mer, certains navigateurs se tournaient vers leurs compagnons pour assouvir leurs désirs. Cette sexualité opportuniste pourrait suffire à expliquer notre métaphore.

Une métaphore douteuse

En parlant de métaphores, certains suggèrent que l’expression « à voile et à vapeur » se réfère directement à ce qu’elle évoque. Le mât des navires (qui supporte les voiles) symboliserait le pénis, donc les partenaires sexuels masculins. Quant à la vapeur qui propulsait jadis les bateaux, elle rappellerait la nature éthérée des femmes.

Et vous, du côté de quelle explication penchez-vous ?

Sujets liés