Georges Tron (au centre) accompagné de ses avocats Antoine Vey et Eric Dupond-Moretti.
COMPTE-RENDU

Au procès Georges Tron, une employée le compare à un «gourou de secte»

Jeudi, lors de son audition devant la cour d’assises de Bobigny, Lucile Mignon, employée à la mairie de Draveil, soutien de Georges Tron avant de l’accuser à son tour de harcèlement moral, a qualifié l’élu de « gourou d’une secte »…

Chargement en cours…