24 heures en images : Anne Hidalgo officiellement la candidate du PS, Emmanuel Macron chausse les crampons, et la statue du « Pilier de la honte »

diaporama Retrouvez l'actualité de la semaine à travers le regard des photojournalistes postés partout dans le monde

Olivier Juszczak
— 
Le président français Emmanuel Macron lors d'un match de football caritatif à l'occasion du 50e anniversaire du Variétés Club, le jeudi 14 octobre 2021, au stade Léo Lagrange de Poissy.
Le président français Emmanuel Macron lors d'un match de football caritatif à l'occasion du 50e anniversaire du Variétés Club, le jeudi 14 octobre 2021, au stade Léo Lagrange de Poissy. — MICHEL EULER/AP/SIPA

Information locale, nationale et internationale, sport, culture… Chaque jour, retrouvez toute l’actualité à travers le travail des photojournalistes qui parcourent le monde. Grâce aux agences de presse toujours en première ligne pour couvrir les grands événements et aux journalistes de la rédaction de 20 Minutes présents de Lille à Marseille et de Bordeaux à Strasbourg, voici un autre regard, en images, sur l’information des 24 dernières heures.

  • Des manifestants commémorent le massacre du 17 octobre 1961, soixante-ans plus tard, à Paris.
    Des manifestants commémorent le massacre du 17 octobre 1961, soixante-ans plus tard, à Paris. — Alain JOCARD / AFP

    A Paris, des manifestants commémorent la mort d'Algériens le 17 octobre 1961. Emmanuel Macron « a reconnu les faits : les crimes commis cette nuit-là sous l’autorité de Maurice Papon sont inexcusables pour la République », indique un communiqué de l’Elysée, faisant référence à celui qui était à l’époque des faits préfet de police de Paris. Le président de la République a participé samedi à une cérémonie officielle pour les 60 ans du massacre des Algériens commis lors du 17 octobre 1961.

  • La maire de Paris et candidate du Parti socialiste (PS) à l'élection présidentielle française de 2022 Anne Hidalgo, à Paris, le 14 octobre 2021.
    La maire de Paris et candidate du Parti socialiste (PS) à l'élection présidentielle française de 2022 Anne Hidalgo, à Paris, le 14 octobre 2021. — THOMAS COEX/AFP

    Anne Hidalgo a été investie jeudi soir par le Parti socialiste pour la présidentielle, prélude à une « mobilisation collective » autour de la maire de Paris pour tenter de relancer une campagne qui peine à décoller. Créditée par les sondages de 4 à 7% des voix, Anne Hidalgo s'était engagée dans la bataille pour 2022 sans attendre cette investiture, qu'elle savait quasi acquise puisqu'elle a depuis des mois le soutien des instances du parti.

  • Le président français Emmanuel Macron lors d'un match de football caritatif à l'occasion du 50e anniversaire du Variétés Club, le jeudi 14 octobre 2021, au stade Léo Lagrange de Poissy.
    Le président français Emmanuel Macron lors d'un match de football caritatif à l'occasion du 50e anniversaire du Variétés Club, le jeudi 14 octobre 2021, au stade Léo Lagrange de Poissy. — MICHEL EULER/AP/SIPA

    Ce n'est pas parce qu'on n'est pas officiellement en campagne pour sa succession qu'on n'a pas le droit de mouiller le maillot, le président Emmanuel Macron a chaussé les crampons pour un match de football de charité jeudi en banlieue parisienne. Parmi ses prédécesseurs, plusieurs se sont essayés à l'exercice devant les caméras. Mais ils l'ont fait avant leur entrée en fonction, que ce soit Valéry Giscard d'Estaing (1973), Nicolas Sarkozy (2006) ou encore François Hollande (2008).

  • Emmanuel Macron, le 14 octobre 2021, dans le département de la Seine-Saint-Denis, à Tremblay, dans le cadre d'un déplacement consacré aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.
    Emmanuel Macron, le 14 octobre 2021, dans le département de la Seine-Saint-Denis, à Tremblay, dans le cadre d'un déplacement consacré aux Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. — ISA HARSIN/SIPA

    Il a annoncé jeudi un « énorme coup d'accélérateur » pour « mettre le sport au coeur de la nation » d'ici aux JO-2024 de Paris avec la construction de 5.000 équipements de proximité. Un montant de 200 millions d'euros sera ainsi débloqué, dont 100 en 2022, a confirmé le chef de l'Etat, toujours pas candidat déclaré à la présidentielle de 2022, mais qui multiplie ces dernières semaines les annonces d'investissements.

  • Michel Barnier, candidat à la présidence de la République, à Paris, le 13 octobre 2021.
    Michel Barnier, candidat à la présidence de la République, à Paris, le 13 octobre 2021. — RETMEN/SIPA

    Six candidats se sont comme prévu déclarés dans la course à l'investiture de la droite pour la présidentielle d'avril 2022, avant le congrès LR qui désignera son champion le 4 décembre, a annoncé le parti mercredi. L'ancien négociateur européen pour le Brexit Michel Barnier (LR, photo), le président de la région Hauts-de-France (ex-LR) Xavier Bertrand, le député LR des Alpes-Maritimes Eric Ciotti, le maire LR de La Garenne-Colombes Philippe Juvin, l'homme d'affaires Denis Payre et la présidente (ex-LR) de la région Ile-de-France Valérie Pécresse ont adressé aux Républicains une demande de soutien que le parti a jugée valide.

  • La statue du « Pilier de la honte », un mémorial pour les personnes tuées lors de la répression de Tiananmen en 1989, est exposée à l'Université de Hong Kong, le mercredi 13 octobre 2021.
    La statue du « Pilier de la honte », un mémorial pour les personnes tuées lors de la répression de Tiananmen en 1989, est exposée à l'Université de Hong Kong, le mercredi 13 octobre 2021. — KIN CHEUNG/AP/SIPA

    Jens Galschioet, le sculpteur danois à l'origine d'une statue commémorant à Hong Kong les manifestants tués lors de la répression de la place Tiananmen en Chine en 1989, a chargé un avocat de la sortir du pays après que son retrait a été ordonné. La statue en cuivre de huit mètres de haut, qui représente 50 visages angoissés et des corps torturés empilés les uns sur les autres, est exposée sur le campus de l'Université de Hong Kong (HKU) depuis plus de deux décennies.

  • La police travaille à proximité d'un site après qu'un homme a tué plusieurs personnes, à Kongsberg, en Norvège, le jeudi 14 octobre 2021.
    La police travaille à proximité d'un site après qu'un homme a tué plusieurs personnes, à Kongsberg, en Norvège, le jeudi 14 octobre 2021. — TERJE BENDIKSBY/AP/SIPA

    L'auteur présumé d'une attaque à l'arc qui a fait cinq morts à Kongsberg, dans le sud-est de la Norvège, est un Danois de 37 ans converti à l'islam et qui a fait l'objet dans le passé de « craintes de radicalisation », a annoncé la police norvégienne jeudi.

  • Cérémonie de Clôture de CanneSeries au Palais des Festivals, à Cannes, le 13 octobre 2021.
    Cérémonie de Clôture de CanneSeries au Palais des Festivals, à Cannes, le 13 octobre 2021. — SYSPEO/SIPA

    Mister 8, comédie noire finlandaise stylisée, a remporté mercredi le prix de la meilleure série longue et le prix d'interprétation du festival Canneseries qui a également récompensé la série norvégienne About Saturday, désignée meilleure série courte.

  • Un avion-citerne largue un retardateur sur un incendie de forêt le mercredi 13 octobre 2021 à Goleta, en Californie.
    Un avion-citerne largue un retardateur sur un incendie de forêt le mercredi 13 octobre 2021 à Goleta, en Californie. — RINGO H.W. CHIU/AP/SIPA

    Les pompiers californiens combattaient mercredi un brasier ayant déjà dévasté près de 55 km2 et forcé les autorités à donner l'ordre d'évacuer les zones proches depuis son début, lundi. L' « Alisal Fire » dévaste un canyon sec et broussailleux à une trentaine de kilomètres au nord-ouest de la ville côtière de Santa Barbara, dans l'ouest du pays, et n'est contenu qu'à 5%, selon le service des Forêts des Etats-Unis.

  • William Shatner, au centre, décrit ce que les forces g du décollage Blue Origin ont fait à son visage au port spatial près de Van Horn, Texas, le 13 octobre 2021.
    William Shatner, au centre, décrit ce que les forces g du décollage Blue Origin ont fait à son visage au port spatial près de Van Horn, Texas, le 13 octobre 2021. — LM OTERO/AP/SIPA

    L'acteur de Star Trek William Shatner, devenu à 90 ans la personne la plus âgée à s'être rendue dans l'espace mercredi, a dit y avoir vécu « l'expérience la plus intense » de sa vie. « Ce que vous m'avez donné est l'expérience la plus intense que je puisse imaginer. Je suis tellement ému par ce qui vient de se passer. C'est extraordinaire », a-t-il déclaré, en sortant de la capsule de Blue Origin, à Jeff Bezos, fondateur de l'entreprise, qui l'accueillait.

  • L'ancien joueur français Basile Boli plaisante avec l'ancien attaquant ivoirien Didier Drogba lors du match de football caritatif "Heroes" entre les anciens joueurs de l'Olympique de Marseille et l'équipe Unicef, au stade Vélodrome de Marseille, le 13 octobre 2021.
    L'ancien joueur français Basile Boli plaisante avec l'ancien attaquant ivoirien Didier Drogba lors du match de football caritatif "Heroes" entre les anciens joueurs de l'Olympique de Marseille et l'équipe Unicef, au stade Vélodrome de Marseille, le 13 octobre 2021. — NICOLAS TUCAT/AFP

    Didier Drogba, Fabrizio Ravanelli, Basile Boli, le rappeur Jul ou Teddy Riner: le "match des légendes", organisé mercredi soir au Stade Vélodrome de Marseille, a permis de lever plus de 430.000 euros au profit de l'Unicef et de la Fondation Didier Drogba pour des projets éducatifs en Côte d'Ivoire. L'équipe OM Legends, coachée par Jean-Pierre Papin et emmenée par Drogba, l'ancienne idole du Vélodrome, s'est imposée 7-4 face à l'équipe Unicef d'Arsène Wenger.

  • Présentation du plan d'investissement "France 2030" au Palais de l'Elysée, par Emmanuel Macron, le 12 octobre 2021.
    Présentation du plan d'investissement "France 2030" au Palais de l'Elysée, par Emmanuel Macron, le 12 octobre 2021. — ROMAIN GAILLARD/POOL/SIPA

    Emmanuel Macron a annoncé mardi à l'Elysée un plan d'investissement de 30 milliards d'euros sur cinq ans visant à développer la compétitivité industrielle et les technologies d'avenir pour « augmenter la capacité de l'économie français à croître par l'innovation ». « La stratégie pour 2030 doit nous conduire à investir 30 milliards d'euros pour répondre » à ce qui peut être considéré comme « une sorte de déficit de croissance français », a estimé M. Macron devant quelque 200 chefs d'entreprise et d'étudiants. 

  • Hubert Germain, le 18 juin 2021, à Paris.
    Hubert Germain, le 18 juin 2021, à Paris. — MICHEL EULER/AP/SIPA

    Une page de l'Histoire de la France libre s'est tournée mardi avec la disparition à l'âge de 101 ans du dernier compagnon de la Libération, Hubert Germain, « après avoir vécu et incarné un siècle de liberté », a salué le président Emmanuel Macron. Ancien député gaulliste et ministre de Georges Pompidou, grand croix de la Légion d'honneur, Hubert Germain avait fêté le 6 août son 101e anniversaire. Il était pensionnaire de l’institution nationale des Invalides à Paris.

  • Les pompiers travaillent à éteindre un incendie dans une installation pétrolière de la ville méridionale de Zahrani, au Liban, le 11 octobre 2021.
    Les pompiers travaillent à éteindre un incendie dans une installation pétrolière de la ville méridionale de Zahrani, au Liban, le 11 octobre 2021. — HASSAN AMMAR/AP/SIPA

    Les pompiers ont réussi lundi en milieu de journée à maîtriser un important incendie dans un réservoir d'essence de l'une des principales installations pétrolières du Liban, qui connaît une sévère crise de carburants.

  • Des plagistes se reposent pendant que les travailleurs continuent de nettoyer la plage contaminée à Huntington Beach, en Californie, le lundi 11 octobre 2021.
    Des plagistes se reposent pendant que les travailleurs continuent de nettoyer la plage contaminée à Huntington Beach, en Californie, le lundi 11 octobre 2021. — RINGO H.W. CHIU/AP/SIPA

    L'oléoduc fendu qui a relâché des milliers de litres de pétrole brut sur la côte californienne a pu être endommagé voici des mois, voire un an, ont déclaré vendredi les enquêteurs. Au total, 24 km de littoral entre Huntington Beach et Laguna Beach, célèbres plages du sud de Los Angeles connues autant pour leurs surfeurs que pour leurs dauphins, avaient dû être fermées au public après la découverte de cette marée noire le week-end dernier.

  • Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances présente le Projet de loi de finances pour 2022, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 11 Octobre 2021.
    Bruno Le Maire, ministre de l'Economie et des Finances présente le Projet de loi de finances pour 2022, à l'Assemblée nationale, à Paris, le 11 Octobre 2021. — NICOLAS MESSYASZ/SIPA

    L'examen du dernier budget du quinquennat a démarré lundi dans une ambiance de campagne électorale à l'Assemblée, entre la majorité qui vante son bilan et l'opposition qui fustige un projet de loi de finances incomplet et ses dépenses « électoralistes ». En ouverture des débats, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire a rehaussé la prévision de croissance du gouvernement en 2021, à 6,25% au lieu de 6%, s'alignant sur celle de l'Insee.

  • Le président français de la région des Hauts de France et candidat à l'élection présidentielle française de 2022 Xavier Bertrand pose avec le journaliste Gilles Bouleau avant le journal télévisé de TF1 à Paris, le 11 octobre 2021.
    Le président français de la région des Hauts de France et candidat à l'élection présidentielle française de 2022 Xavier Bertrand pose avec le journaliste Gilles Bouleau avant le journal télévisé de TF1 à Paris, le 11 octobre 2021. — THOMAS SAMSON/AFP

    Xavier Bertrand a mis fin au suspense en assurant lundi qu'il participerait au congrès de LR qui désignera le candidat de la droite à la présidentielle, au nom d'un « rassemblement » qui écarte l'hypothèse potentiellement mortifère d'une double candidature.

  • Des policiers se tiennent près d'une statue de Boris Johnson recouverte de pétrole par des militants de Greenpeace sur Whitehall devant les portes de Downing Street, à Londres, Royaume-Uni, le 11 octobre 2021.
    Des policiers se tiennent près d'une statue de Boris Johnson recouverte de pétrole par des militants de Greenpeace sur Whitehall devant les portes de Downing Street, à Londres, Royaume-Uni, le 11 octobre 2021. — PICTURE AGENCY/SIPA

    La police britannique a arrêté lundi sept militants écologistes de Greenpeace, qui avaient organisé un sit-in en face de Downing Street à Londres, pour demander au Premier ministre d'arrêter le projet de champ pétrolier de Cambo, au large des îles Shetland en Écosse. « Boris: Stop Cambo », proclamait une banderole tenue par des manifestants, assis sur la chaussée et entourant une statue de 3,60 mètres du dirigeant conservateur Boris Johnson aux mains et costume tachés de noir.

  • La zone portuaire dévastée de la capitale libanaise Beyrouth, dans l'obscurité lors d'une panne de courant, le 11 octobre 2021.
    La zone portuaire dévastée de la capitale libanaise Beyrouth, dans l'obscurité lors d'une panne de courant, le 11 octobre 2021. — AFP

    Le réseau électrique au Liban a été remis partiellement en service dimanche après une panne totale la veille, la production d'électricité ayant été rendue possible grâce à une aide en gazole fournie par l'armée, a indiqué le ministère libanais de l'Energie. Les coupures paralysent depuis des mois la vie de la population et plusieurs secteurs vitaux, tandis que les gérants de générateurs privés, qui prennent généralement le relais, rationnent aussi commerces, hôpitaux et foyers, à mesure que le carburant se raréfie.

  • Les joueurs français célèbrent leur victoire à l'issue de la finale de l'UEFA Nations League entre la France et l'Espagne au stade San Siro, à Milan, en Italie, le dimanche 10 octobre 2021.
    Les joueurs français célèbrent leur victoire à l'issue de la finale de l'UEFA Nations League entre la France et l'Espagne au stade San Siro, à Milan, en Italie, le dimanche 10 octobre 2021. — LUCA BRUNO/AP/SIPA

    Karim Benzema et Kylian Mbappé ont réveillé une équipe de France longtemps bien pâle offensivement, dimanche, à Milan, en finale de Ligue des nations contre l'Espagne (2-1), confirmant la naissance d'un duo renversant à treize mois du Mondial. Les Bleus ont regoûté à l'ivresse d'un titre et remis un pied dans le gotha européen, un an avant de défendre leur étoile au Qatar.

  • Des gens brandissent des drapeaux de l'Union européenne et de la Pologne lors d'une manifestation à Varsovie, en Pologne, le dimanche 10 octobre 2021.
    Des gens brandissent des drapeaux de l'Union européenne et de la Pologne lors d'une manifestation à Varsovie, en Pologne, le dimanche 10 octobre 2021. — CZAREK SOKOLOWSKI/AP/SIPA

    Des dizaines de milliers de Polonais ont manifesté dimanche soir pour défendre l'appartenance de leur pays à l'Union européenne, après une décision vendredi de la Cour constitutionnelle polonaise contestant la primauté du droit européen. Cette décision, refusant tout contrôle européen sur les lois polonaises, pourrait marquer un premier pas vers une sortie de la Pologne de l'UE. C'est contre cette idée d'un « Polexit » que les Polonais se sont mobilisés dimanche.

  • Le président de la République, Emmanuel Macron (à droite), avec Elisabeth et Robert Badinter durant la commémoration du quarantième anniversaire de l'abolition de la peine de mort, au Panthéon, à Paris, le 9 octobre 2021.
    Le président de la République, Emmanuel Macron (à droite), avec Elisabeth et Robert Badinter durant la commémoration du quarantième anniversaire de l'abolition de la peine de mort, au Panthéon, à Paris, le 9 octobre 2021. — STEPHANE LEMOUTON-POOL/SIPA

    Emmanuel Macron et Robert Badinter ont lancé samedi un vibrant appel à « l’abolition universelle » de la peine de mort, le chef de l'Etat annonçant une « rencontre au plus haut niveau » début 2022 pour « convaincre » les pays qui l'appliquent encore. « La peine de mort est vouée à disparaître dans le monde car elle est une honte pour l’humanité », a affirmé Robert Badinter, l'ancien garde des Sceaux qui avait fait adopter l'abolition il y a juste quarante ans, le 9 octobre 1981.

  • Edouard Philippe, maire du Havre, annonce la création de son nouveau parti politique « Horizons », au Havre, le 9 octobre 2021.
    Edouard Philippe, maire du Havre, annonce la création de son nouveau parti politique « Horizons », au Havre, le 9 octobre 2021. — ROBIN LETELLIER/SIPA

    Quinze mois après son départ de Matignon, Edouard Philippe a lancé samedi son propre parti, baptisé « Horizons », pour « participer à la constitution d'une nouvelle offre politique » et élargir vers la droite le socle de soutiens à Emmanuel Macron. « Avec Horizons, nous allons définir une stratégie pour la France, c'est une aventure collective », a lancé l'ancien Premier ministre (ex-LR) dans sa ville du Havre, en expliquant que le nom avait été choisi « parce qu'il faut voir loin ».

  • Le Finlandais Valtteri Bottas, pilote Mercedes, conduit sa voiture lors du Grand Prix de Formule 1 de Turquie sur le circuit Intercity Istanbul Park à Istanbul, en Turquie, le dimanche 10 octobre 2021.
    Le Finlandais Valtteri Bottas, pilote Mercedes, conduit sa voiture lors du Grand Prix de Formule 1 de Turquie sur le circuit Intercity Istanbul Park à Istanbul, en Turquie, le dimanche 10 octobre 2021. — FRANCISCO SECO/AP/SIPA

    Valtteri Bottas (Mercedes) a remporté dimanche, à Istanbul, le Grand Prix de Turquie de F1 devant Max Verstappen (Red Bull) qui reprend la tête du championnat à Lewis Hamilton (Mercedes), parti 11e et arrivé 5e. Hamilton, Verstappen, Hamilton, Verstappen... Pour la cinquième fois cette saison, le leader change de visage. Six courses restent à jouer, six points seulement séparent les deux rivaux pour le titre et « ça va être serré jusqu'au bout » annoncent-ils.

  • Arnaud Démare lève les bras alors qu'il franchit la ligne d'arrivée dans un sprint pour remporter la 115e classique cycliste Paris-Tours, le dimanche 10 octobre 2021.
    Arnaud Démare lève les bras alors qu'il franchit la ligne d'arrivée dans un sprint pour remporter la 115e classique cycliste Paris-Tours, le dimanche 10 octobre 2021. — MICHEL EULER/AP/SIPA

    Le Français Arnaud Démare a remporté la 115e édition de Paris-Tours, dimanche, en devançant au sprint son compatriote Franck Bonnamour et le Belge Jasper Stuyven. Le leader de la Groupama-FDJ est le premier tricolore à s'imposer en Touraine depuis la victoire, en 2006, de son actuel directeur sportif, Frédéric Guesdon.

  • Tadej Pogacar, après avoir remporté le Tour de Lombardie, à Bergame, en Italie, le samedi 9 octobre 2021.
    Tadej Pogacar, après avoir remporté le Tour de Lombardie, à Bergame, en Italie, le samedi 9 octobre 2021. — MARCO ALPOZZI/AP/SIPA

    Le Tour de Lombardie, après le Tour de France et Liège-Bastogne-Liège ! Tadej Pogacar (UAE) a remporté haut la main, samedi, à Bergame la grande classique italienne, la dernière de la saison cycliste, son deuxième « monument » de l'année. A 23 ans, le Slovène a enrichi un palmarès déjà impressionnant, au prix d'un numéro audacieux. Il a attaqué à 35 km de l'arrivée, a vu revenir ensuite le « local » Fausto Masnada (Deceuninck), qu'il a estoqué dans un sprint à deux, au bout des 239 km.

  • Le président français, Emmanuel Macron, arrive pour un sommet africain, à Montpellier, dans le sud de la France, le vendredi 8 octobre 2021.
    Le président français, Emmanuel Macron, arrive pour un sommet africain, à Montpellier, dans le sud de la France, le vendredi 8 octobre 2021. — DANIEL COLE/AP/SIPA

    Sans complaisance mais avec humour, ils ont fustigé le « colonialisme », « l'arrogance » ou le « paternalisme français » : de jeunes Africains de tout le continent ont pris à partie le président Emmanuel Macron lors d'un sommet Afrique-France vendredi, à Montpellier. Défendant sa « sincérité » et niant tout « paternalisme », le président français s'est avoué « bousculé ».

Retourner en haut de la page