Bruxelles: «La Boum», un «fake festival» qui tourne à l'affrontement entre fêtards et forces de l'ordre

DIAPORAMA Retour, en images, sur ce «Projet X» belge

Olivier Juszczak

— 

Le «fake festival» «La Boum» dans le bois de la Cambre, à Bruxelles en Belgique, le 1er avril 2021. Lancer le diaporama
Le «fake festival» «La Boum» dans le bois de la Cambre, à Bruxelles en Belgique, le 1er avril 2021. — FREDERIC SIERAKOWSKI/ISOPIX/SIPA

70.000 personnes s’étaient dites intéressées par le festival «La Boum» qui devait rassembler une centaine de DJ parmi lesquels Flume, Calvin Harris ou encore le Français DJ Snake, le 1er avril 2021, dans le bois de la Cambre au sud de Bruxelles, la capitale de la Belgique. Evidemment, cet événement était un «fake festival» en guise de poisson d’avril que les organisateurs ont rapidement dénoncé dans un communiqué. Cependant, bien conscientes du canular, entre 1.500 et 2.000 personnes se sont rassemblées dans le parc pour une fête malgré l'interdiction des autorités en raison de la pandémie de coronavirus. Débuté dans une bonne ambiance, la journée s’est terminée par des affrontements entre les fêtards et les forces de l’ordre qui ont fait usage de canons à eau pour disperser la foule, après plusieurs charges de la police montée. 

Retour, en images, sur ce «Projet X» belge.


Réalisation : Olivier JUSZCZAK

Voir le diaporama
Retourner en haut de la page