Les couples de meurtriers célèbres

Diaporama

Victor Point
— 
BENOIT PEYRUCQ/AFP

Le procès de Te Lu (à gauche) et Hui Zhang, 34 ans, s'est ouvert mardi 19 janvier aux assises de Paris. Ce couple est accusé d'avoir tué et démembré en 2012 les parents d'un bébé probablement mort lui aussi et dont Hui Zhang avait la garde. Ils auraient ensuite enterré les différentes parties des corps. Cette histoire macabre fait écho à plusieurs faits divers qui, tout au long du XXe siècle, ont rendu célèbres des couples sordides.

Réalisation: Victor Point.

  • BENOIT PEYRUCQ/AFP

    Le procès de Te Lu (à gauche) et Hui Zhang, 34 ans, s'est ouvert mardi 19 janvier aux assises de Paris. Ce couple est accusé d'avoir tué et démembré en 2012 les parents d'un bébé probablement mort lui aussi et dont Hui Zhang avait la garde. Ils auraient ensuite enterré les différentes parties des corps. Cette histoire macabre fait écho à plusieurs faits divers qui, tout au long du XXe siècle, ont rendu célèbres des couples sordides.

    Réalisation: Victor Point.

  • Wikicommons

    Bonnie et Clyde

    Nous sommes dans les années 1930 de l'autre côté de l'Atlantique et c'est là, en plein Grande Dépression, qu'un couple de braqueurs fait parler de lui. Clyde Barrow (c'est lui) et Bonnie Parker (c'est elle) écument des banques et descendent des policiers. Il sont tués lors d'une embuscade tendue par les forces de l'ordre le 23 mai 1934. L'escapade mortelle de ces deux amants inspirera beaucoup la culture populaire, du cinéma américain à la chanson française.

  • Intercontinentale/AFP

    Denise Labbé et Jacques Algarron

    Quand l'amour mène au pire... Dans les années 1950 en France, Denise Labbé (à gauche) rencontre Jacques Algarron (à droite). La mère célibataire et l'étudiant en philosophie tombent passionnément amoureux. Pour juger de la force de ce sentiment, Algarron somme son amante de... sacrifier sa fille de deux ans. Et, après quelques tentatives infructueuses, Labbé finit par la noyer dans une lessiveuse. Les deux amoureux seront reconnus coupables de meurtre.

  • AP/SIPA et GREATER MANCHESTER POLICE/AFP

    Myra Hindley et Ian brady

    On va un peu plus loin dans le glauque en passant la Manche avec Myra Hindley et Ian Brady. Fascinée par cet homme violent, Hindley l'aide à réaliser ses plus noirs desseins. Dans les années 1960, elle attire dans sa voiture des enfants et les conduit dans la maison du couple dans la lande de Saddleworth, où Ian les viole et les assassine. L'affaire des «meurtres de la lande» comptera cinq disparitions en deux ans. Les amants sont condamnés à perpétuité. Elle meurt en prison en 2002, tandis que lui est encore enfermé sous haute surveillance.

  • SIPA

    Frederik et Rosemary West

    Vous croyez avoir touché le fond? Vous ne connaissez pas encore Frederick et Rosemary West. Entre 1967 et 1987, ce couple britannique infernal a violé, torturé, prostitué et tué au moins douze enfants, dont une partie des leurs. Détail sordide s'il en était besoin: une pièce dédiée aux occupations de madame était construite dans la maison des époux, avec un judas pour faire plaisir à monsieur et un néon rouge pour signifier aux enfants que maman était occupée. La séquestration à son pire. Arrêtés en 1994, il se suicide avant le procès et elle écope de la prison à perpétuité. Inutile de chercher la bien nommée «maison de l'horreur», elle a été entièrement détruite, réduite en poussière brique par brique.

  • MICHEL CLEMENT/AFP

    Valérie Subra et Laurent Hattab

    Retour en France au début dans les années 1980. Jeune et jolie, Valérie Subra (à gauche) veut mettre plus de strass et de paillettes dans sa vie de vendeuse. Elle rencontre Laurent Hattab (à droite), un fils à papa trop gâté qui joue de l'emprise qu'il a sur Jean-Rémi Sarraud (au centre), un apprenti pâtissier. Les amoureux et leur homme de main veulent des sous, toujours plus de sous. Valérie séduit des hommes qui en ont et les ramène chez elle, où les deux complices les abattent. Le trio fera deux victimes avant d'être arrêté et condamné à perpétuité. Puis d'inspirer le cinéma.

  • TORONTO STAR/SIPA et FRANK GUNN/AP/SIPA

    Paul Bernardo et Karla Homolka

    Détour par le Canada pour «Barbie et Ken». Paul Bernardo et Karla Homolka se rencontrent en 1987. Il a déjà quelques viols à son actif, mais ne s'est jamais fait prendre. Après leurs fiançailles, il découvre qu'elle n'est pas vierge et exige de violer sa petite sœur. Qu'à cela ne tienne! La jeune fiancée filme même la scène, qui va mal tourner: la jeune victime, trop gavée de médicaments, meurt. Mais personne ne soupçonne les amoureux... qui récidivent. La victime suivante survit, celle d'après sera étouffée et découpée en morceaux. Pour la quatrième, ils font durer le plaisir plusieurs jours avant de l'égorger. Malgré un mariage en grandes pompes, le couple bat de l'aile. Pour être plus exact, le mari bat la femme, qui finit par s'en aller. Arrêtés, lui sera condamné à perpétuité et elle passera douze ans en prison.

  • AFP et HADJ/NIKO/SIPA

    Florence Rey et Audry Maupin

    Anarchistes ou paumés? Le mystère reste encore vingt ans après. Florence Rey a 19 ans quand elle rencontre Audry Maupin, 22 ans. La discrète et le rebelle vivent un amour passionnel, mais dans un squat. En 1994, il se procurent des armes apparemment pour se lancer dans un braquage. Mais leur cavale tourne court après une fusillade place de la Nation, où trois policiers, un chauffeur de taxi et Maupin perdent la vie. Florence Rey, condamnée à vingt ans de prison, est libérée au bout de quinze ans.

  • DAVID MARTIN/AFP

    Michel Fourniret et Monique Olivier

    Liés par un pacte macabre... En 1987, Michel Fourniret est en prison pour viols sur mineurs et violences. Il entame une correspondance avec Monique Olivier, une mère divorcée qui vit seule. Les deux se confient, il avoue sa fascination pour les vierges, elle sa haine de ses anciens amants. Ils nouent alors un pacte: après être sorti de prison, il tuera ceux qu'elle hait (ce qu'il ne fera jamais) si elle lui trouve des filles vierges. Dès la fin de l'année, le manège sordide se met en place. Monique Olivier fait monter des écolières dans sa voiture et récupère quelques kilomètres plus loin Michel Fourniret, prétendument en panne. Les filles sont violées et tuées. Il faudra attendre 2003 qu'une victime s'échappe pour que les époux soient arrêtés puis condamnés à perpétuité. Mais tous leurs meurtres n'ont peut-être pas été découverts.

  • HADJ/SIPA et Belgium Police/AP/SIPA

    Michelle Martin et Marc Dutroux

    On termine en beauté par un couple qui, non content d'avoir tué et violé plusieurs femmes et jeunes filles, a fait démissionner deux ministres belges à cause d'une évasion avortée en avril 1998 et a traumatisé l'ensemble du pays. Marc Dutroux rencontre Michelle Martin en 1981 et l'entraîne dans un monde de violences, duquel elle sera bien souvent complice. Arrêtés pour séquestrations et viols de mineures de moins de 16 ans en 1986, il est condamné à 13 ans et demi de prison et elle à 5 ans pour complicité. Mais ils bénéficient rapidement de libérations conditionnelles, malgré l'opposition du procureur et des psychiatres, ce qui sera lourdement reproché à la justice belge. Les enlèvements reprennent jusqu'en 1996. En tout, il a séquestré et violé plus d'une dizaine de personnes, notamment dans une geöle à Marcinelle-Charleroi et en aurait assassiné trois. Outre sa complicité, Michelle Martin a laissé mourir de faim deux femmes pendant que Marc Dutroux était en prison. Il est condamné à perpétuité, elle à trente ans de prison, mais réussit à obtenir sa liberté conditionnelle en août 2012.

Retourner en haut de la page