Enlèvement d'un bébé à Marseille: La suspecte reste en garde à vue

© 2012 AFP

— 

La jeune femme soupçonnée d'avoir enlevé un nouveau-né dans une maternité de Marseille, dans la nuit de lundi à mardi, a été mise en examen jeudi et placée en détention provisoire, a-t-on appris auprès du parquet.
La jeune femme soupçonnée d'avoir enlevé un nouveau-né dans une maternité de Marseille, dans la nuit de lundi à mardi, a été mise en examen jeudi et placée en détention provisoire, a-t-on appris auprès du parquet. — Franck Pennant afp.com

La jeune femme interpellée mardi et entendue pour enlèvement et séquestration de mineur après le rapt d'un nouveau-né dans une maternité de Marseille, était maintenue en garde à vue ce mercredi, a-t-on appris auprès du parquet.

Le procureur de Marseille, Jacques Dallest, avait expliqué mardi qu'elle présentait des troubles de la personnalité et qu'un psychiatre devait déterminer si son état permettait de prolonger la garde à vue.

30 ans de prison encourus

Le nourrisson de quatre jours, prénommé Zacharia, enlevé dans la nuit de lundi à mardi à la maternité de l'hôpital Saint-Joseph (8e arrondissement), a été retrouvé mardi matin en bonne santé, chez les parents de cette jeune femme de 19 ans.

La ravisseuse, qui a reconnu les faits, encourt 30 ans de réclusion. Les parents, auditionnés par les enquêteurs, ont expliqué que leur fille, qui était suivie par un pédopsychiatre, leur posait «des problèmes de comportement» depuis un certain temps: «instabilité professionnelle, errance, fugue, déplacements multiples, différents problèmes de santé».

Le plan «Alerte Enlèvement», levé mardi à la mi-journée, avait été déclenché en début de matinée, quelques heures après la disparition du nourrisson.