Les faux policiers leur volent 3200 euros

SECURITE Lors d'un contrôle routier bidon...

G.W.

— 

En général, les policiers effectuent leurs contrôles sur les aires d'autoroute et pas sur la bande d'arrêt d'urgence.
En général, les policiers effectuent leurs contrôles sur les aires d'autoroute et pas sur la bande d'arrêt d'urgence. — M.Libert / Archives 20 Minutes

Dépouillés par de faux policiers. Mercredi 15 août, à 2 heures du matin, un couple de Roubaisiens s’est fait voler 3.200 euros en argent liquide sur l’A31 lors d’une palpation par deux malfaiteurs qui prétendaient faire partie des forces de l’ordre.

Selon le quotidien Nord-Eclair, les voleurs avaient placé un gyrophare sur le toit de leur Peugeot 206, et l’un d’entre eux portait une veste ressemblant à celle d’un policier. Ce n’est qu’après avoir repris la route que les victimes se sont rendues compte du vol. Quatre heures plus tôt, sur la même route, deux Allemands s’étaient également fait dépouiller.

Brassard sur le blouson, un gyrophare sur le toit, l’arnaque des faux policiers fonctionne sur un dispositif bien rodé. Les malfaiteurs arrêtent les conducteurs sur des prétextes fallacieux et les dépouillent de leur argent liquide au moment de la palpation ou d’un prétendu contrôle d’identité. Selon Le Figaro, une centaine d’affaires serait à déplorer depuis le début de l’année. Des chiffres contredits par le service d’informations de la police nationale (Sicop), contacté par 20minutes.fr: «C’est un phénomène récurrent. Mais il n’y a pas d’augmentation de ce genre d’affaires en ce moment.»

Pour éviter les mauvaises surprises au volant, les forces de l’ordre donnent deux conseils: demander aux agents leur carte professionnelle, et rester très vigilant en cas de demande d’arrêt sur la bande d’arrêt d’urgence. «La police préfère toujours intervenir sur les aires d’autoroute, pour éviter les incidents», témoigne un policier cité par Le Figaro.