Mortalité routière: Forte hausse des accidents en juillet

ROUTE La tendance reste malgré tout à la baisse sur les sept premiers mois de l'année...

Avec Reuters

— 

Accident de la route sur le périphérique parisien, le 4 août 2012.
Accident de la route sur le périphérique parisien, le 4 août 2012. — JPDN/SIPA

Le taux de mortalité sur les routes de France métropolitaine a augmenté de 3,6% en juillet par rapport à l'année dernière, avec 367 décès contre 354 en juillet 2011, soit 13 de plus, a annoncé lundi la Sécurité routière.

Le nombre de personnes blessées hospitalisées a de son côté augmenté de 1,7%, avec 2.705 hospitalisations en juillet 2012 contre 2.659 en juillet 2011, soit 46 de plus. Le nombre d'accidents corporels a en revanche baissé de 1,8% et le nombre de blessés de 5,1%.

Piétons et cyclistes particulièrement touchés

«Ce bilan provisoire de la mortalité routière du mois de juillet 2012 rompt avec la tendance favorable enregistrée depuis janvier 2012 comparée à la même période en 2011», écrit la Sécurité routière dans un communiqué, rappelant toutefois que du fait d'une météo atypique (frais et pluvieux), le mois de juillet 2011 avait connu une mortalité «exceptionnellement basse».

De juin à juillet 2012, les piétons et les cyclistes ont particulièrement été touchés par les accidents de la route.  Ils «connaissent les hausses les plus significatives de la mortalité routière cumulée sur douze mois: respectivement 2% et 6%», indique le communiqué. Mais sur un an, la mortalité cycliste a augmenté de 10% tandis que celle des piétons a baissé de 4%.

Sur les sept premiers mois de l'année, la mortalité a toutefois reculé de 9,1%, avec 2.059 morts contre 2.266 sur les sept premiers mois de 2011. Elle a également baissé de 6,5% sur les douze derniers mois par rapport à la même période un an avant.