J'ai testé pour vous: Le massage naturiste

REPORTAGE Avec la chaleur estivale, les vêtements peuvent paraître superflus. Pourquoi, alors, ne pas tenter le naturisme? «20 Minutes» répond à la question avec la série d'été «Vivons tout nu». Nouvel épisode: on a testé le massage naturiste...

Nicolas Bégasse

— 

Dans un salon de massage naturiste.
Dans un salon de massage naturiste. — DR

C’est vierge de toute expérience naturiste que je suis entré dans un des spas de Natur&Zen, spécialiste du massage en tenue d’Eve et d’Adam. Accueilli par deux hôtesses et un thé à la menthe, je me suis vu proposer un massage à la bougie senteur monoï. Direction la pièce du fond, propre, baignée dans une lumière tamisée. Là, on me prie de prendre une petite douche –obligatoire avant chaque massage. Déjà un peu plongé dans l’ambiance, je me déshabille, je me détends, et m'apprête à ouvrir les portes du naturisme…

La première porte est assez vite franchie. Après la douche, c’est dans le plus simple appareil que je m’installe à plat ventre sur un grand matelas posé au sol. Face au mur, fesses à l’air, j’attends l’arrivée de la masseuse. Les quelques minutes d’attente, accompagnées d’une musique relaxante qui ne nous quittera pas durant toute l’expérience, permet étonnamment de dissiper l’appréhension. Oui, j’attends cul nu qu’une inconnue arrive dans mon dos, et alors?

Des miroirs bien placés

C’est quand la jeune femme entre dans la pièce que s’ouvre la deuxième porte du naturisme: c’est une chose de se dénuder tout seul avant la douche, ç’en est une autre d’être ainsi accoutré en présence d’une inconnue habillée. Heureusement, elle ne le restera pas longtemps: vite dévêtue, ma masseuse s’approche et l’expérience peut commencer.

Mais qui est-elle, cette masseuse? Un peu plus tard, une fois rhabillés, elle me dira que son nom est Alison, qu’elle travaillait auparavant dans un spa traditionnel avant d’opter pour le massage naturiste en se disant «pourquoi pas?» «Il y a un protocole de base qu’on apprend toutes, mais chaque masseuse vient avec sa propre expérience. Chaque fille a son massage. C’est pour ça qu’il faut toutes les essayer!» Commençons déjà par Alison. Ses caresses généreuses, alliées à l’ambiance tamisée et à la musique douce dissipent rapidement toute gêne, au point d’oublier qu’une jeune femme nue masse mon corps. Heureusement, un miroir astucieusement placé face au client lui permet, au besoin, de jeter un coup d’œil vers la personne dans son dos.

«Retournez-vous s’il-vous-plaît»

Mais au bout d’une grosse demi-heure de massage, la troisième porte du naturisme s’ouvre sans crier gare. Elle prend la forme d’une demande glissée à voix basse: «Retournez-vous s’il-vous-plaît». Dissimulée jusque-là, mon intimité sort alors de sa cachette et je me retrouve sur le dos, soudain plus raidi que détendu. Après la séance, Alison me rassurera: ma réaction physique est classique. «Ce massage, c’est le plus sensuel, même si certains habitués peuvent parfois rester impassibles.» Pour le reste du corps, à chaque massé son comportement. «Il y en a qui dorment, il y en a qui sont un peu figés, il y en a qui parlent…» Il y en a aussi qui dérapent. «Il y a très rarement des problèmes, la plupart des clients ont bien compris notre charte (on vient ici pour un massage, rien de plus) et la respectent.»

Moi, allongé sur le matelas, je ne parle pas et je ne crée pas de problème. Après quelques dernières minutes passées au plus près du corps de la masseuse, l’expérience prend fin. Une petite douche (seul) pour rincer le monoï et je me rhabille, frais et délassé, pour regagner le monde des gens habillés. Le massage à la bougie est facturé 180 euros, mais les prix s’étalent de 130 à 440 euros (à ce prix, le client a droit à deux masseuses). Une affaire qui marche: Natur&Zen existe depuis 2005 et compte se développer à Paris, à Nice et à Londres.

Pas de masseurs hommes?

Si la clientèle de ces spas naturistes est composée à 84% d'hommes, à 12% de couples et à 4% de femmes, seules des masseuses offrent leurs services. Un manque de parité qu’a essayé de corriger l’enseigne il y a quelques années en expérimentant les masseurs nus. Un test non concluant et abandonné depuis: la demande pour ce service plus masculin était quasi-nulle.