Doux: Le tribunal de commerce met sa décision en délibéré au 1er août

avec AFP

— 

Le tribunal de commerce de Quimper a mis vendredi soir en délibéré au 1er août sa décision sur le devenir du groupe volailler Doux, à l'issue d'une journée d'audience
Le tribunal de commerce de Quimper a mis vendredi soir en délibéré au 1er août sa décision sur le devenir du groupe volailler Doux, à l'issue d'une journée d'audience — Fred Tanneau afp.com

Le tribunal de commerce de Quimper a mis ce vvendredi soir en délibéré au 1er août sa décision sur le devenir du groupe volailler Doux, à l'issue d'une journée d'audience, a constaté l'AFP.

Réuni depuis 9h du matin, le tribunal a entendu les différents parties et examiné la quinzaine d'offres de reprise de Doux et la proposition de continuation de l'activité émanant de son dirigeant actuel, Charles Doux, sous le contrôle de la banque britannique Barclays.

Quinzaine d'offres déposées

Des milliers d'emplois sont en jeu: 3.400 salariés chez Doux, quelque 800 éleveurs, 2.000 personnes employées par des sociétés de transport travaillant pour le groupe, sans compter les très nombreux sous-traitants.

Sur la quinzaine d'offres déposées, deux options se détachent. La première émane du consortium Sofiprotéol -l'établissement financier de la filière huiles et protéines végétales - regroupant différents acteurs français du secteur volailler, privés et coopératives: Glon Sanders (filiale de Sofiprotéol), Duc, LDC, Terrena, Tilly-Sabco et Triskalia, dont certains ont également fait des offres individuelles.

L'autre est présentée par l'actuel PDG, Charles Doux, qui propose un plan de continuation en vue de poursuivre la période d'observation, avant la présentation d'un plan global de relance du groupe, annoncé en octobre.

Dans ce plan, la banque britannique Barclays deviendrait majoritaire dans le capital du groupe, jusqu'à présent contrôlé à 80% par la famille Doux. Le coût de ce plan, en termes de suppressions d'emplois, n'a pas encore été fixé, et les syndicats attendaient encore vendredi d'obtenir une présentation écrite de ce plan.