La police de Dubai redoute un complot contre les Etats du Golfe

Reuters
— 

Le chef de la police de Dubai a mis en  garde mercredi soir  contre un «complot international» visant à  renverser les gouvernements des pays du Golfe, affirmant que la région  devait se préparer à des menaces de musulmans dissidents, de la Syrie ou  de l'Iran.

«Un complot mondial se prépare contre les Etats du Golfe en  particulier, et contre les pays arabes en général (...) Il y a une  volonté programmée de s'emparer de nos fortunes», a déclaré Dahi  Khalfan, un responsable émirati de la sécurité connu pour son  franc-parler.

«Plus nos fonds souverains sont importants, plus nous plaçons de  l'argent dans les banques des pays occidentaux, et plus le complot pour  renverser nos gouvernements existe. Les Frères (musulmans) et leurs  gouvernements en Afrique du Nord et à Damas doivent savoir que le Golfe  constitue une ligne rouge, non seulement pour l'Iran mais aussi pour les  Frères eux-mêmes.»

Percée des Frères musulmans en Egypte

Ces propos interviennent après l'arrestation d'au moins 20  dissidents depuis avril aux Emirats arabes unis, selon des parents de  prisonniers et d'activistes. La plupart sont des islamistes visés par une campagne officielle,  alors que l'Etat s'inquiète des conséquences de la percée des Frères  musulmans en Egypte.

Des responsables émiratis ont annoncé la semaine dernière que les  autorités enquêtaient sur un groupe ayant des liens avec l'étranger et  qui préparait des «crimes contre la sécurité de l'Etat».

«Je ne savais pas qu'il y avait autant de Frères musulmans dans les  pays du Golfe. Nous devons rester vigilants parce que plus ces groupes  prennent de l'ampleur, plus grande sera la probabilité qu'il y ait des  troubles», a déclaré Khalfan. «Nous sommes conscients que des groupes  complotent pour renverser les gouvernements des pays du Golfe, à long  terme.»