Syrie: Six enfants tués par l'armée syrienne à Herak

Reuters

— 

Au moins six enfants et quatre civils ont été tués ce mardi par des bombardements de l'armée syrienne dans la ville de Herak, dans la plaine du Hauran (sud), rapportent des militants de l'opposition au gouvernement de Bachar al-Assad.

«Des tirs d'artillerie et de mortiers ont frappé plusieurs rues résidentielles à Herak. La plupart des enfants qui ont été tués vivaient dans la même rue», indique Chams al Horani, une militante jointe par Reuters par téléphone dans la ville de Deraa.

«L'armée bombarde Herak, al Nouiameh, Dael, Khirbat Ghazaleh et la vieille ville de Deraa depuis le stade de football Malaab al Baladi de Deraa», ajoute-t-elle. Des vidéos diffusées sur internet montrent les corps de plusieurs enfants à Herak, comportant des trous aux jambes, au torse ou à la tête, et le cadavre d'une femme reposant sur le sol d'un hôpital.

Une fillette, dont les jambes ne sont attachées au reste du corps que par la peau, repose sur la table du médecin, aux côtés d'une autre fillette, blessée à la poitrine, et de deux jeunes garçons présentant des entailles au niveau de la tête et des jambes. «On fait confiance à Dieu», crie un homme dans la vidéo. «Les enfants de Herak meurent chaque jour dans les bombardements.»