Perpignan: Un forcené qui s'était retranché chez lui s'est rendu

SOCIÉTÉ a pu être interpellé, alors qu'il menaçait de faire sauter son appartement...

avec AFP

— 

L'homme de 61 ans qui s'était retranché chez lui ce mardi après-midi  à Perpignan, menaçant de faire sauter le logement, s'est rendu peu avant 16h, a-t-on appris de source judiciaire.

L'arrestation s'est déroulée sans violence,  rapporte Midi Libre et il ne semblait pas «à première vue, y avoir de dispositif explosif dans l'appartement», a expliqué le procureur-adjoint de Perpignan, Bruno Albouy. Une perquisition doit avoir lieu cet après-midi dans l'appartement, pour vérifier qu'il n'était pas piégé. Le périmètre de sécurité pourra ensuite être levé.

«Attirer l'attention»

L'homme, qui se présentait comme un ancien militaire s'était enfermé avec sa compagne. La police avait d'abord cru à une prise d'otages, détaille Midi Libre. Une autre femme habitant l'appartement au-dessus de celui du couple était indirectement menacée par une éventuelle explosion. Mais il s'agissait pas d'une otage, a-t-on ajouté de source judiciaire.

La police avait décidé d'évacuer le quartier du Palais des congrès, à proximité du centre-ville, où habite l'homme, qui s'était retranché entre 12 h et 14 h «pour des raisons assez confuses», a précisé le procureur Bruno Albouy. De source proche de l'enquête, sa compagne a aussi été interpellée. L'intervention du groupe d'intervention de la police nationale de Marseille (GIPN), qui avait été appelé, n'a finalement pas été nécessaire.

Le forcené n'a pas d'antécédents judiciaires mais il a subi récemment une saisie immobilière, explique une source policière. De source judiciaire on indique qu'il «aurait voulu attirer l'attention sur la situation de sa compagne, associée-gérante d'une société commerciale qui se plaindrait d'avoir été spoliée par des associés».