Jumelles suisses: La mère conteste le testament du père suicidé

20minutes.fr

— 

Irina Lucidi, la mère des deux jumelles suisses disparues en janvier 2011, conteste le testament laissé par son époux, révèle Le Temps. Le père de famille avait disparu avec ses deux petites filles et s’était suicidé quelques jours après. On ne sait pas ce qu’il est advenu des enfants. Mais le père avait laissé un testament dans lequel il réclamait que sa fortune, estimée à «plusieurs centaines de milliers de francs» reviennent à ses frères et sœurs si ses enfants disparaissaient. Il ne voulait laisser à son épouse que «la part minimal prévue par la loi», écrit Le Temps. Mais la mère de famille estime que le testament n’est «pas valable».  «Nous partons du principe qu’Alessia et Livia sont vivantes, et que Matthias S. n’avait pas sa capacité de discernement au moment d’écrire son testament. Il a lui-même écrit dans ses lettres qu’il faisait face à une dépression», explique Yvan Guichard, l’avocat d’Irina Lucidi, au Temps.