Montpellier: Agressé pour un collier en or, un octogénaire entre la vie et la mort

© 2012 AFP

— 

Un policier de 24 ans, qui venait de terminer son service mardi à 5H00 du matin et s'était arrêté dans une station-service à Nice, a été violemment agressé par cinq hommes ivres qui l'ont roué de coups et projeté à travers la vitrine d'un salon de coiffure, a indiqué la police.
Un policier de 24 ans, qui venait de terminer son service mardi à 5H00 du matin et s'était arrêté dans une station-service à Nice, a été violemment agressé par cinq hommes ivres qui l'ont roué de coups et projeté à travers la vitrine d'un salon de coiffure, a indiqué la police. — Loic Venance afp.com

Un octogénaire agressé pour avoir tenté de s'interposer afin d'empêcher le vol du collier en or de son épouse mercredi à Montpellier, a été victime d'un arrêt cardiaque et son pronostic vital est réservé, a annoncé dans la soirée le ministère de l'Intérieur.

Selon le ministère, en début d'après-midi, «deux individus ont agressé un couple d'octogénaires afin de dérober un bijou que la femme portait à son cou». «Son mari, en tentant de s'interposer, a été violemment projeté au sol. Victime d'un arrêt cardiaque, il a pu être réanimé par les services de secours, mais son pronostic vital est ce soir toujours réservé», selon un communiqué de la place Beauvau. L'homme est âgé de 83 ans, a précisé à l'AFP une source policière.

Après cette agression survenue en pleine rue, le duo fuit les lieux à scooter, selon cette source. Peu après, une femme se fait elle aussi arracher son collier en or à proximité. Mais elle parvient à donner un signalement de ses agresseurs. Repérés non loin de là, deux adolescents de 15 et 16 ans, tentent de se débarrasser d'un collier et sont interpellés. Un troisième adolescent de 15 ans sera arrêté peu après au guidon du scooter utilisé lors de la première agression.

Le ministère de l'Intérieur va réunir les professionnels du secteur

Relevant «la recrudescence des vols avec violence de bijoux en or», le ministère annonce qu'il réunira «dans les prochains jours (...) les professionnels de ce secteur afin de mettre en oeuvre le plus rapidement possible des mesures indispensables pour lutter contre ce nouveau fléau». Selon son communiqué, l'Intérieur «a engagé un travail de fond avec les organisations professionnelles du secteur de la bijouterie-joaillerie-orfèvrerie, ainsi qu'avec les acteurs du rachat d'or» pour «mieux encadrer et mieux sécuriser les opérations de rachat d'or aux particuliers».

Les vols à l'arraché de colliers explosent depuis plusieurs semaines, les cours élevés de l'or y étant pour beaucoup, à près de 1.600 dollars (environ 1.280 euros) l'once (31g). A Paris et dans sa proche banlieue par exemple, entre le mois d'avril et le mois de mai 2012, ces vols ont augmenté de près de 260%, passant de 154 à 400. Les victimes sont, la plupart du temps, des femmes ou des personnes âgées.