Attentat et prise d'otages en Corse: Le banquier et sa famille relâchés

BONIFACIO Le FLNC serait à l'origine de l'attaque...

Julien Ménielle

— 

Un drapeau du Front de libération nationale de la Corse (FLNC).
Un drapeau du Front de libération nationale de la Corse (FLNC). — REUTERS/Stringer

La villa d'un banquier parisien a été visée par un attentat, ce lundi en début d'après-midi à Bonifacio, selon Corse Matin. L'homme et sa famille ont été rassemblés et ont été retenus en otage dans une villa avant d'être libérées. Un commando de plusieurs hommes armés du Front de libération nationale de la Corse (FLNC) seraient à l'origine de l'attaque, selon France 3 Corse. Ils ont réussi à prendre la fuite.

Permis de construire

Ces derniers ont fait sauter une des trois villas de l'homme, avant de poser des charges explosives sur les deux autres, qui n'ont pas explosé. La plage à proximité a été évacuée et les démineurs ont passé la propriété au peigne fin. Ce type d'action est courant sur l'île mais il se produit d'habitude la nuit. Le FLNC a revendiqué une vingtaine d'attentats sur des résidences secondaires perpetrés en mai, notamment au cour d'une «nuit bleue».

Le banquier avait obtenu en mai un permis de construire dix maisons individuelles. Cette décision avait fait polémique puisqu'elle instituait la définition de hameau nouveau intégré à l'environnement.