DSK et Sinclair assignent Closer en justice pour avoir affirmé qu'ils se séparaient

MEDIA Le magazine a affirmé que le couple se séparait...

Avec agences

— 

Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn à leur arrivée à leur domicile, place de Vosges, dans le 4e arrondissement de Paris, dimanche 4 septembre 2011.
Anne Sinclair et Dominique Strauss-Kahn à leur arrivée à leur domicile, place de Vosges, dans le 4e arrondissement de Paris, dimanche 4 septembre 2011. — AFP PHOTO / JOHANNA LEGUERRE

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair ont annoncé ce vendredi qu'ils avaient «décidé de poursuivre» en justice «pour atteinte à la vie privée» le magazine Closer qui affirme qu'ils se sont séparés.

«Ayant pris connaissance de la Une et du contenu du magazine people Closer, Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair ont décidé de poursuivre cette publication pour atteinte à la vie privée. Une assignation sera donc prochainement délivrée devant le tribunal de grande instance de Paris», annoncent-ils via un communiqué de leurs avocats, Mes Frédérique Baulieu, Richard Malka et Henri Leclerc.

Poursuite pour atteinte à la vie privée

L'information concernant cette rupture qui serait survenue il y a un mois aurait été confirmée à Reuters par une source proche de l'ancien directeur général du Fonds monétaire international (FMI). Le magazine Closer a écrit sur son site internet qu'Anne Sinclair a demandé à son mari de quitter leur appartement parisien.

Dominique Strauss-Kahn est mis en examen dans l'affaire du Carlton de Lille pour «proxénétisme aggravé en bande organisée»; Il est également poursuivi aux Etats-Unis, au civil, pour une accusation d'agression sexuelle sur Nafissatou Diallo, une femme de chambre de New York, en mai 2011.