Quelle incivilité ne supportez-vous pas dans les transports en commun?

TÉMOIGNAGES a RATP publie le top 10 des mauvais comportements des voyageurs dans les transports en commun parisiens. Racontez-nous celui qui vous agace le plus...

C. La.
— 
«Qui salit 1 siège à l'aller risque au retour de se tacher», l'une des affiches de la campagne de la RATP «Restons civils».
«Qui salit 1 siège à l'aller risque au retour de se tacher», l'une des affiches de la campagne de la RATP «Restons civils». — RATP

Non ce n’est pas un mythe, la courtoisie n’a pas sa place dans le métro parisien. Pour la première fois, la RATP, dans un palmarès révélé par RTL ce jeudi, a décidé d’interroger les voyageurs sur ces incivismes quotidiens. 97% ont constaté au moins une incivilité au cours des 30 derniers jours. 

>> Découvrez une sélection des incivilités qui vous agacent le plus par ici

Le top 10:

1-   Parler fort avec son téléphone portable : 86 %

2-    Sauter par dessus les tourniquets: 83 %

3-    Laisser son journal sur un siège: 80 %

4-    Rentrer dans la rame ou le bus sans laisser descendre  les autres voyageurs: 78 %

5-    Ne pas valider son titre de transport: 75 %

6-    Ne pas se placer à droite sur un tapis roulant ou un escalator: 75 %

7-    Manger à bord des trains ou des bus: 73 %

8-    Passer un tourniquet en se collant à un autre voyageur sans lui demander: 73 %

9-    Bousculer sans s'excuser  en voulant rentrer ou sortir d'une rame ou d'un bus: 71 %

10-  Rester assis sur son strapontin en période d’affluence: 69 %

Jusqu’à ce jeudi soir, les agents de la RATP viendront à votre rencontre sur 20 points du réseau parisien, pour échanger sur les incivilités. Si vous avez un message à faire passer, c’est le moment.

>> Quel mauvais comportement vous irrite le plus dans les transports en commun? Votre favori n’est pas dans le top 10? Racontez-nous (avec courtoisie) dans les commentaires ou écrivez-nous à reporter-mobile@20minutes.fr

[Au fait, pour nous à 20 Minutes, «Laisser son journal sur un siège» n'est pas vraiment une incivilité... Mais plutôt un geste de solidarité.]