Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France: «On est très au-dessus des normales de saison»

INTERVIEW Le temps chaotique de ce mois de juin n'est pas fini pour autant...

Propos recueillis par Nicolas Bégasse
— 
Une plage de Trouville, en Normandie, le 25 avril 2010.
Une plage de Trouville, en Normandie, le 25 avril 2010. — MEIGNEUX/SIPA

Alors que le beau temps semble vouloir s’installer durablement sur tout le pays, peut-on s’attendre à un beau week-end et à un début juillet ensoleillé? Contacté par 20 Minutes, Frédéric Nathan, prévisionniste à Météo France, nous parle du beau temps… et du mauvais.

Il fait très beau au sud de la Loire, ça s’améliore au nord: va-t-on enfin avoir un week-end de beau temps partout?

Perdu! Là il fait beau sur la plupart des régions, même si le temps est un peu plus nuageux sur l’extrême nord et qu’il y a quelques gouttes sur la Bretagne. On a retrouvé des températures chaudes, très au-dessus des normales. Pour demain (jeudi) on commence à avoir une dégradation avec un axe orageux, certes pas très actif, des Pyrénées au nord-est qui touchera un peu l’Île-de-France aussi. Les températures vont un peu baisser à l’ouest, mais restent correctes et même plutôt élevées. Il y aura encore cet axe orageux du Massif Central au nord-est, toujours peu actif, et ailleurs ce sera ensoleillé avec des températures en baisse, plutôt basses sur la moitié ouest, toujours élevées à l’est.

Et ensuite?

Dans la nuit de samedi à dimanche, une perturbation pluvieuse et orageuse plus active va s’étendre des Pyrénées au nord-est et provoquer une chute des températures, qui seront en moyenne de 23°c sur la moitié nord, et de 25°c sur la moitié sud, un peu en-dessous des normales. Ce ne sera vraiment pas terrible pour ceux qui seront sous cette perturbation.

Les départs en vacances vont débuter… Que peuvent espérer les premiers vacanciers?

On ne fait pas de prévisions à plus de 7 jours, donc c’est dur à dire. Pour le début de semaine prochaine, il y aura toujours beaucoup de pluies orageuses sur l’est, sud-est y compris. En milieu de semaine, on passe à un flux d’ouest avec plus de nuages au nord et un temps plus ensoleillé au sud. Un temps plus classique va se mettre en place, avec un dégradé du nord au sud et du grand beau temps sur la Méditerranée au prix d’un petit mistral.

Ce temps de début d’été, très chaotique, est-il surprenant par rapport aux années précédentes?

C’est très variable en fonction des années. Ce qui serait vraiment exceptionnel, ce serait un mois de juin très ensoleillé et sans pluie. Donc on n’a pas un mois de juin qui sort de l’ordinaire.