Tueries de Toulouse et Montauban: Le frère de Mohamed Merah dénonce ses actes et l'attitude de son père

FAITS-DIVERS Abdelghani Merah se dit «anéanti» par «un massacre d'une rare cruauté»...

C.C.

— 

Photo montrant Mohamed Merah, l'auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban en mars 2012.
Photo montrant Mohamed Merah, l'auteur présumé des tueries de Toulouse et Montauban en mars 2012. — SIPA

Prenant le contrepoint d’une partie de sa famille qui défend Mohamed Merah, le frère aîné du responsable des tueries de Toulouse et Montauban, Abdelghani Merah, dénonce «un massacre d’une rare cruauté», dans un entretien donné au Point ce mardi.

«Anéanti» par les actes de son jeune frère, «un Anders Breivik français», l’homme de 35 ans veut ainsi «présenter (ses) condoléances aux familles des victimes». Il juge l’attitude de son père «totalement indécente» et sa plainte contre X pour meurtre «extravagante». «Quand il parle, je me dis "mais faites-le taire". C'est une honte totale. Son combat n'est pas le mien. Il devrait s'interroger sur ses propres erreurs qui ont abouti à faire de son fils un monstre rempli de haine. Mon père est loin d'être un exemple», indique Abdelghani Merah.

En avril dernier, celui-ci avait également accusé son autre frère, Abdelkader, d’antisémitisme. Ce dernier est actuellement en détention après avoir été mis en examen pour complicité d'assassinats et association de malfaiteurs en vue de la préparation d'actes de terrorisme.