Le mystère des corps dépecés presque résolu

— 

Les recherches se poursuivaient à coups de pelleteuse lundi dans le bois de Vincennes à Paris (12e), où des parties de corps sont retrouvées par des promeneurs depuis le 7 juin. Les policiers tentent de mettre la main sur les restes de cadavres d'un couple d'Asiatiques tués, découpés et dispersés dans le bois. Un autre couple de Chinois, qui s'était présenté samedi en fin d'après-midi à la brigade criminelle, doit être déféré ce mardi. Ce couple a reconnu en garde à vue les deux meurtres. La femme, qui « dit porter l'entière responsabilité des actes », selon une source policière, a expliqué s'être disputée fin mai à son domicile avec les victimes qui lui avaient confié leur bébé de 3 mois. Ce dernier serait, selon elle, décédé « accidentellement ». « Elle dit que les victimes lui auraient demandé des comptes. Ils se seraient disputés et elle les aurait tués à l'arme blanche », poursuit une source proche de l'enquête, appelant à la « réserve », face « à des déclarations confuses ».William Molinié