Sarkozy sort son agenda de 2007

— 

« Pour mettre un terme aux allégations infondées et lever toute incertitude », Nicolas Sarkozy a décidé de contre-attaquer dans le dossier Bettencourt. Soupçonné depuis des mois d'avoir touché de l'argent en liquide des héritiers de L'Oréal pour financer sa campagne de 2007, l'ancien chef de l'Etat a envoyé, samedi, un courrier et son agenda de l'époque aux juges bordelais qui enquêtent sur cette affaire. Cela va permettre « la comparaison de son emploi du temps avec les dates des prétendues visites », où il aurait touché de l'argent, a assuré Thierry Herzog, son avocat, au Journal du Dimanche. Selon les éléments produits, Nicolas Sarkozy ne se serait rendu qu'une seule fois chez les Bettencourt. La visite « de courtoisie » aurait duré « moins d'une demi-heure le 24 février 2007 ». Entre un rendez-vous avec Etienne Mougeotte et un autre avec Laurence Ferrari, l'agenda produit porte en effet la mention « Bettencourt ». Reste à savoir si les juges se contenteront de ces éléments ou s'ils convoqueront l'ancien président pour une audition.V. V.