Mexique: Les parents de Florence Cassez reçus à l'Elysée

B.D. avec Reuters

— 

Les parents de Florence Cassez, emprisonnée au Mexique pour complicité d'enlèvement, ont été reçus ce mercredi par le président François Hollande qui se rend la semaine prochaine au Mexique pour un sommet du G20, a-t-on appris auprès de son comité de soutien.

Arrêtée en décembre 2005, la Française, qui est âgée de 37 ans, a été condamnée en 2008 à soixante ans de prison pour enlèvement au terme d'une procédure contestée. «Merci au président Hollande de nous avoir reçu avec les parents de Florence Cassez et de (lui) être si attentif», a écrit sur Twitter Jean-Luc Roméro, président de son comité de soutien.

Dans un communiqué, l'Elysée a confirmé cette entrevue, soulignant que «le président de la République a rappelé que les autorités françaises suivent avec la plus grande attention la procédure judiciaire en cours à la Cour Suprême du Mexique». «La France reste pleinement engagée aux côtés de Florence Cassez», et «fait confiance à l’indépendance de la justice mexicaine et souhaite que Florence Cassez bénéficie d’un traitement judiciaire juste et équitable», poursuit le communiqué.

Poids sur les relations entre Paris et Mexico

La juge chargée du réexamen de l'affaire, Olga Sanchez, a estimé début mai que Florence Cassez devrait être remise en liberté. En mars, la Cour suprême du Mexique avait refusé une remise en liberté, condamnée en 2008 à soixante ans de prison pour complicité d'enlèvement, accusation qu'elle conteste catégoriquement. Mais quatre des cinq juges de la plus haute juridiction ont reconnu que ses droits avaient été bafoués dans la procédure, ouvrant la voie à une nouveau procès.

L'affaire a pesé lourdement sur les relations entre Paris et Mexico. En 2009, le chef de l'Etat de l'époque, Nicolas Sarkozy, en visite sur place, avait vainement tenté de négocier son transfert en France. Deux ans plus tard, sa volonté de lui dédier l'Année du Mexique en France a provoqué la colère des autorités mexicaines et conduit à l'annulation de cette manifestation culturelle. François Hollande doit rencontrer la semaine prochaine le président mexicain Felipe Calderon lors du sommet du G20 à Los Cabos, au Mexique.