Le naturisme se dénude sur le Web

— 

La clientèle des centres augmente.
La clientèle des centres augmente. — ALFRED/SIPA

« Nous voulons inciter les 11 millions de Français qui sont tentés par le naturisme à tomber le maillot », prévient Frédéric Chandelier, porte-parole la Fédération française du naturisme, qui lance cette semaine une campagne sur le Web sous l'égide d'Atout France (agence du développement touristique de l'Hexagone). Celle-ci repose sur le site naturisteparnature.fr, qui présente un test pour savoir si le naturisme correspond à sa personnalité, ainsi que les différents centres existants. Car l'offre touristique dans ce domaine a évolué ces dernières années. « Sur les 115 structures naturistes en France, on trouve des campings, mais aussi désormais des bungalows en location, des gîtes et des chambres d'hôtes », précise Frédéric Chandelier. Certains centres se sont aussi équipés d'espaces de remise en forme, d'autres proposent des stages sportifs ou culturels… Une diversité qui aurait permis d'augmenter le nombre de vacanciers en tenue d'Adam et d'Eve. Selon Atout France, le nombre de séjours naturistes aurait ainsi progressé de plus de 4 % en 2011 pour la clientèle française. « Outre les naturistes convaincus qui entraînent leur famille, on assiste à un rajeunissement de la clientèle. Un nouveau public motivé par un retour à une vie plus naturelle », analyse Frédéric Chandelier. Et une fois leur pudeur tombée, les néonaturistes deviennent souvent accros à ce type de vacances. « Ils comprennent que la nudité abolit les barrières sociales, ce qui génère une convivialité incroyable », insiste-t-il.DELPHINE BANCAUD