Des boissons énergisantes au bon goût d'idées reçues

SANTÉ ourvoyeuses d'énergie ou dangereuses pour la santé, «20 Minutes» fait le point sur ce que l'on sait vraiment de ces boissons dites énergisantes...

Mathieu Gruel

— 

Différentes marques de boissons énergisantes, dans un supermarché
Différentes marques de boissons énergisantes, dans un supermarché — RICHARD B. LEVINE/NEWSCOM/SIPA

Si ces boissons donnent des ailes, certaines pourraient également donner la mort. Dans le cadre de son dispositif de nutrivigilance l’Agence nationale sanitaire alimentaire, environnement et travail (Anse) a récemment reçu plusieurs signalements d’effets indésirables, suspectés d’être liés à la consommation de boissons énergisantes, dont deux cas mortels qu’elle a révélés en juin dernier. Un lien entre ces deux décès par crise cardiaque et la consommation de boissons de ce type aurait été signalé aux autorités sanitaires françaises.

Si «des investigations sont en cours pour permettre d'affiner l'analyse de ces cas», faut-il redouter une hécatombe liée à ces boissons? Pour tenter d’y voir plus clair, 20 Minutes a donc soumis idées reçues, vraies infos ou fausses rumeurs au docteur Frédéric Maton, médecin du sport auprès de l’Irbms et chargé d'une enquête sur la consommation des boissons énergisantes.

Les boissons énergisantes améliorent nos capacités physiques et intellectuelles

Non, c’est un leurre. La grande quantité de sucre va contribuer à l’excitation du système nerveux, ce qui rend le travail intellectuel moins bon. Cette sensation d’énergie qu’elles prétendent donner est liée au sucre, présent en grande quantité et qui excite le système nerveux. Mais cette excitation rend notamment le travail intellectuel moins bon. Et ces produits ne sont pas indiqués pour les activités physiques.

Ces produits sont adaptés à la pratique du sport

He bien non, elles sont même clairement contre-indiquées. Ces boissons sont trop sucrées et pas du tout adaptées. La quantité d’eau y est trop faible pour un sportif et aucun des minéraux indispensables à la pratique du sport n’y est présent. Du plus, les excitants peuvent modifier le rythme cardiaque, ce qui est dangereux pour la pratique du sport. Enfin, ce produit étant très concentré, il peut causer des nausées ou des troubles du système digestif pendant l’effort.

Taurine, Guarana, ginseng, vitamines… Ce sont ces ingrédients qui rendent ces boissons énergisantes

Oui, ces substances y contribuent en partie, notamment parce qu’elles sont présentes en très grande quantité. Dans une canette, il y a également l’équivalent en caféine d’un ou deux expressos, sans oublier la vitamine B, qui y est présente dans une quantité à la limite de la sécurité. Et puis, il y aussi la taurine pour certaines, dans lesquelles ont trouve l’équivalent de six jours d’une consommation normale.

La taurine, contenue dans certaines de ces boissons, proviendrait d’hormones, des cellules de testicules, voire du sperme de taureau

C’est n’importe quoi. C’est surtout du marketing, qui joue sur la confusion des termes avec la force du taureau. Mais il n’y a rien qui soit issu de cet animal. La taurine est notamment présente naturellement dans la viande ou le poisson.

Ces boissons permettent de mieux «tenir» l’alcool

Elles prolongent en tous cas l’état de veille. Mais elles accentuent surtout la dangerosité liée à cette absorption d’alcool. Le mélange entraîne en effet une agitation extrême et une altération de la perception, ce qui entraîne une conduite à risque.

Les boissons énergisantes sont sans risque

Non, au contraire. Et les effets délétères ne peuvent qu’augmenter, car les consommateurs ne sont pas informés de ces dangers. Il y a donc différentes populations à risque: celles dont le cœur n’est pas en bonne santé ; les adolescents, qui mélangent ces produits à l’alcool, sans oublier les sportifs pour qui ces boissons ne sont pas du tout indiquées.

Ces boissons ont des effets néfastes pour le cœur

Sur les 3.400 questionnaires collectés au cours de notre enquête sur les boissons énergisantes, 66% ont déclaré avoir testé ces produits. Et parmi eux, 13% ont reconnu avoir perçu une arythmie cardiaque. Donc oui, les risques cardiaques sont bien réels.