Le secret-défense va être réexaminé

— 

Ce n'était pas inscrit à son agenda officiel. Mais François Hollande a profité, mercredi, de sa visite au Mémorial de Caen (Calvados) pour rencontrer les familles de victimes de l'attentat de Karachi (Pakistan). A la préfecture de Caen, l'entretien a duré 45 minutes. Le Président ne s'est pas contenté d'apporter son soutien aux familles. Selon nos informations, il s'est engagé à réexaminer la levée du secret-défense. « Ces dernières années, plusieurs demandes de déclassification de documents ont été refusées, assure Olivier Morice, l'avocat des familles. François Hollande va demander aux ministres concernés de réexaminer ces demandes. » Cela concerne Matignon, la Défense, les Affaires étrangères et les Finances. Le chef de l'Etat a aussi proposé aux veuves des victimes de prendre en charge leurs honoraires d'avocats. Cela pourrait être examiné en juillet par l'Assemblée.V. V.