Pentecôte: Paris-Chartres à pied pour 6.000 pèlerins catholiques traditionalistes

© 2012 AFP

— 

Quelque 6.000 pèlerins catholiques de la "tradition romaine" ont quitté Paris samedi matin pour Chartes à pied et célébrer la fête de la Pentecôte, à l'occasion du 30e pèlerinage "Notre-Dame de Chrétienté"
Quelque 6.000 pèlerins catholiques de la "tradition romaine" ont quitté Paris samedi matin pour Chartes à pied et célébrer la fête de la Pentecôte, à l'occasion du 30e pèlerinage "Notre-Dame de Chrétienté" — Alain Jocard afp.com

Quelque 6.000 pèlerins catholiques de la «tradition romaine» ont quitté Paris ce samedi matin pour Chartes à pied et célébrer la fête de la Pentecôte, à l'occasion du 30e pèlerinage «Notre-Dame de Chrétienté». Sous un ciel au beau fixe, les pèlerins, principalement des jeunes et des familles, sont partis vers 9h00 de la cathédrale Notre-Dame de Paris, à l'issue d'une messe célébrée par Mgr Jean-Yves Nahmias, évêque auxiliaire de Paris.

Dans le cortège, les fidèles, équipés pour la plupart de chaussures de randonnée, portaient des croix en bois, des étendards à l'effigie de Jésus et des bannières de leur région ou département. Au total, 10.000 de ces tenants de la tradition sont attendus à la cathédrale de Chartres où ils devraient arriver lundi. Sur les routes de la Beauce, ils pourraient croiser des intégristes lefebvristes de la Fraternité Sacerdotale Saint Pie X (FSSPX) qui effectuent le chemin inverse.

L e nombre des «tradis» en augmentation

Fondée en 1970 par Mgr Marcel Lefebvre à Ecône, en Suisse, en réaction au Concile Vatican II (1962-1965), cette Fraternité est séparée de Rome depuis 1988. Une partie des lefebvristes, entraînés par Mgr Bernard Fellay, Supérieur de la Fraternité, serait prête à rejoindre la grande famille catholique romaine, tandis que trois autres évêques y sont hostiles.

En France, la FSSPX revendique 100.000 fidèles sur les 600.000 que compte dans le monde la Fraternité lefebvriste et 150 de ses 550 prêtres. Les «tradis», dont le nombre était estimé à 45.000 en 2009, seraient quant à eux en augmentation, selon l'historien Luc Perrin.