Affaire DSK: La prochaine échéance judiciaire fixée au 11 juin

JUSTICE La procédure civile se poursuit dans l'affaire qui oppose Dominique Stauss-Kahn à Nafissatou Diallo...

M.Gr.

— 

Dominique Strauss Kahn
Dominique Strauss Kahn — no credit

La prochaine étape du feuilleton judicaire, qui oppose Dominique Strauss-Kahn à Nafissatou Diallo aura lieu le 11 juin. La date vient d'être fixée par le juge Douglas McKeon, rapporte RTL ce mardi.

Il y a trois semaines, ce même juge américain avait rejeté la demande d'immunité diplomatique, déposée par l'ancien directeur du Fond Monétaire International. Lors de l’audience du 28 mars, les avocats de DSK avaient en effet demandé le classement de la plainte au civil, en s'appuyant sur une immunité diplomatique totale, dont l'ancien patron du FMI disposait au moment des faits.

La procédure civile se poursuit

Mais le 1er mai, le juge New-Yorkais avait refusé ce classement de la plainte pour agression sexuelle, rejetant du même coup les arguments avancés par les avocats de DSK sur son immunité diplomatique. Quinze jours plus tard, c'est Dominique Strauss Kahn qui a tenté de reprendre la main, en accusant à son tour la femme de chambre, et en lui réclamant un million de dollars pour fausses déclarations et souffrance émotionnelle.

Dans cette affaire, Nafissatou Diallo accuse Dominique Strauss Kahn de l'avoir agressée sexuellement dans une chambre de l'hôtel Sofitel de New-York, il y a un an. Et si la procédure pénale engagée l'an dernier avait été abandonnée le 23 août 2011, le procureur ayant des doutes sur la crédibilité de Nafissatou Diallo en raison de mensonges répétés sur certains aspects de sa vie, celle au civil se poursuit, avec cette prochaine échéance.