SNCF: Importants retards après un accident mortel de voyageur à Marseille

© 2012 AFP

— 

La direction de la SNCF en Midi-Pyrénées, qui fait face à une grève des conducteurs de train le lundi depuis le 26 novembre, prévoit une nouvelle amélioration du service des trains express régionaux (TER) ce lundi avec environ 70% du trafic normal, complété par des cars de substitution.
La direction de la SNCF en Midi-Pyrénées, qui fait face à une grève des conducteurs de train le lundi depuis le 26 novembre, prévoit une nouvelle amélioration du service des trains express régionaux (TER) ce lundi avec environ 70% du trafic normal, complété par des cars de substitution. — Damien Meyer afp.com

Une vingtaine de trains et quelque 4.000 voyageurs sont restés bloqués plusieurs heures ce mercredi matin entre Marseille et Toulon, après qu'une personne a été mortellement heurtée peu avant 8h par le passage d'un TER à Marseille, a indiqué la SNCF.

Le trafic, interrompu dans les deux sens, a finalement repris progressivement vers 12h, mais en début d'après-midi les trains accusaient encore 3 heures de retard et la circulation ne devrait pas se normaliser totalement avant le milieu de l'après-midi, selon une porte-parole de la SNCF. Vers 13h, une quinzaine de trains étaient concernés: des TER et des TGV circulant entre Nice et Marseille et allant pour certains jusqu'à Paris, Lille ou Bordeaux.

L'incident s'est produit vers 7h45 dans le quartier marseillais de Saint-Marcel, quand une personne qui se trouvait pour des raisons encore indéterminées sur ou aux abords de la voie a été heurtée au passage d'un TER. Les perturbations ont par ailleurs été accrues par un incident technique survenu dans la matinée en gare de la Seyne-sur-Mer (Var), selon la SNCF.