Bordeaux: Patrice de Maistre convoqué jeudi matin chez les juges

© 2012 AFP

— 

L'un des volets de l'affaire Bettencourt porte sur des soupçons de financement illégal de sa campagne électorale de 2007, et a été relancé par l'incarcération, le 23 mars, de Patrice de Maistre, l'ex-conseiller financier de Liliane Bettencourt.
L'un des volets de l'affaire Bettencourt porte sur des soupçons de financement illégal de sa campagne électorale de 2007, et a été relancé par l'incarcération, le 23 mars, de Patrice de Maistre, l'ex-conseiller financier de Liliane Bettencourt. — Fred Dufour afp.com

L'ex-gestionnaire de fortune de Liliane Bettencourt Patrice de Maistre, incarcéré depuis le 23 mars, est convoqué jeudi matin pour une audition par les juges d'instruction bordelais, a-t-on appris dimanche de source proche du dossier, confirmant une information du JDD.

Les raisons pour lesquelles les juges en charge des dossiers Bettencourt ont convoqué Patrice de Maistre n'ont pas été précisées. Il ne semble pas cependant qu'il soit question de le mettre en examen dans un nouveau volet de l'affaire.

L'audition, avance le JDD, pourrait être destinée à entendre Patrice de Maistre sur sept rapatriements de fonds des Bettencourt depuis la Suisse entre 2007 et 2009, pour un montant de quatre millions d'euros au total, et particulièrement sur ceux qui pourraient laisser penser à un financement illicite de la campagne présidentielle de Nicolas Sarkozy en 2007.

Patrice de Maistre a été mis en examen à deux reprises dans cette nébuleuse de dossiers: le 15 décembre pour abus de faiblesse, complicité d'abus de confiance et escroquerie aggravées par état de vulnérabilité au préjudice de Liliane Bettencourt, ainsi que pour blanchiment, puis le 22 mars pour de nouveaux faits qualifiés d'abus de faiblesse, et abus de biens sociaux.

A l'issue de ces nouvelles mises en examen, il a été placé en détention provisoire à la maison d'arrêt de Gradignan, près de Bordeaux, où il se trouve toujours après s'être vu refuser deux demandes de mise en liberté.