Un conducteur de bus agressé à l'arme blanche en Seine-Saint-Denis

© 2012 AFP

— 

Le conseil de prévoyance de la RATP et le syndicat Unsa ont demandé mardi à un juge des référés parisien de déclarer que la mise en place d'une journée de carence en cas d'arrêt maladie n'était pas applicable à l'entreprise publique soumise à un régime spécial d'assurance-maladie.
Le conseil de prévoyance de la RATP et le syndicat Unsa ont demandé mardi à un juge des référés parisien de déclarer que la mise en place d'une journée de carence en cas d'arrêt maladie n'était pas applicable à l'entreprise publique soumise à un régime spécial d'assurance-maladie. — Jacques Demarthon afp.com

Un chauffeur de bus a été agressé par arme blanche samedi soir à Bobigny (Seine-Saint-Denis), a-t-on appris auprès de la préfecture.

L'incident s'est produit sur la ligne de bus 148 qui relie la gare routière de Bobigny aux communes d'Aulnay-sous-Bois et du Blanc-Mesnil, dans le même département.

Selon les premiers éléments, la victime aurait tenté de s'interposer lors d'une altercation entre deux autres personnes et aurait été frappée à deux reprises.

Le préfet de Seine-Saint-Denis, Christian Lambert, s'est rendu sur place et a accompagné le blessé à l'hôpital européen Georges-Pompidou, à Paris.

La police judiciaire de Seine-Saint-Denis est chargée de l'enquête.