Affaire Laetitia Perrais: Le père d'accueil, accusé de viols, a été mis en liberté surveillée

JUSTICE Gilles Patron devra porter un bracelet électronique...

© 2012 AFP

— 

L'ancien père d'accueil de Laetitia Perrais, Gilles Patron, mis en examen pour viols et écroué depuis huit mois, va être mis en liberté surveillée, a décidé vendredi la cour d'appel de Rennes.
L'ancien père d'accueil de Laetitia Perrais, Gilles Patron, mis en examen pour viols et écroué depuis huit mois, va être mis en liberté surveillée, a décidé vendredi la cour d'appel de Rennes. — Frank Perry afp.com

L'ancien père d'accueil de Laetitia Perrais, Gilles Patron, mis en examen pour viols et écroué depuis huit mois, va être mis en liberté surveillée, a décidé vendredi la cour d'appel de Rennes. Saisie par le parquet, la chambre d'instruction d'appel de Rennes a confirmé un placement en résidence surveillée sous surveillance électronique décidé en première instance.

A l'isolement depuis 8 mois

Gilles Patron, 61 ans, est mis en examen pour viol de deux enfants placés chez lui et pour attouchements ou agressions sexuelles sur quatre autres. Parmi les plaignants figurent Jessica Perrais, la soeur jumelle de Laetitia, tuée début 2011. Le père d'accueil, qui nie les faits qui lui sont reprochés, «est en isolement depuis huit mois dans le quartier disciplinaire de la maison d'arrêt de Nantes, dans un isolement total», a plaidé jeudi, lors de l'audience, son avocat, Thierry Fillion.

Gilles Patron, jusque là présenté comme un père d'accueil modèle, avait été placé en détention le 17 août 2011 après un témoignage de Jessica. Agréé comme famille d'accueil par le conseil général de Loire-Atlantique depuis 1995, il a reçu en tout chez lui six jeunes en accueil durable et 48 jeunes en accueil temporaire depuis son agrément.