Des souris dans un Quick: «C'est quasiment impossible de leur empêcher l'accès»

SANTÉ es rongeurs qui s'incrustent dans la cuisine d'un restaurant, c'est grave? «20 Minutes» a posé la question à un spécialiste de la dératisation...

Propos recueillis par Mathieu Gruel

— 

Une tapette et son bout de fromage, devant un trou de souris
Une tapette et son bout de fromage, devant un trou de souris — PURESTOCK/SIPA

Des souris et des hamburgers. Voilà l'association, franchement peu ragoutante, révélée lundi par la publication de photos prises dans un restaurant Quick de Belleville. La présence de ces rongeurs dans un fastfood peut-elle être empêchée? Est-elle forcément synonyme de risques sanitaires? 20 Minutes a posé ces questions à Nicolas*, technicien spécialisé en dératisation, désinsectisation et désinfection, dans une entreprise anti-parasitaire en milieu urbain.

Que font des souris dans un restaurant?

A partir du moment où il y a l'homme, il y a des nuisibles. C'est la conséquence de notre mode de vie. Et à Paris, comme dans les grandes villes, ces problèmes de souris dans des restaurants sont récurrents. Et pas seulement dans les fast-foods. Les souris sont attirées par la nourriture, l'eau et la chaleur. Mais dans le cas du Quick, ce n'est pas forcément la faute du restaurant, mais souvent celle des clients, qui peuvent faire tomber des frites sur le trottoir et attirer ainsi les souris.

Est-ce que ça pose des problèmes d'hygiène?

Les restaurateurs placent de plus en plus souvent leurs denrées dans des boîtes hermétiquement closes, ou dans des chambres froides, dans lesquelles les souris ne peuvent pas rentrer. Les produits frais ne sont donc pas touchés. Mais c'est sûr que, si des services de l'hygiène constatent cette présence de souris, cela peut entraîner des fermetures administratives dans certains cas. Il y a également le risque de Leptospirose, mais depuis que je travaille dans ce secteur, je n'ai encore jamais vu personne tomber malade à cause de ça...

Comment empêcher leur présence?

C'est de toute façon quasiment impossible de leur empêcher l'accès. Les souris peuvent passer par un trou de la taille d'un ongle de petit doigt. Et pour les rats, c'est dans un trou de la taille d'un ongle de pouce. En fait, si la tête passe, tout le corps passe... Donc, tant que l'on traite, les rongeurs seront tenus à l'écart. Mais il n'y pas vraiment de solution. On peut les faire partir d'un site avec des produits, mais ils reviendront toujours.

Des campagnes de dératisation sont pourtant régulièrement mises en place?

Oui. Une ou deux ont lieu chaque année dans les villes, pour le traitement des égouts et des parties communes. Pour les syndic dans le logement, c'est également obligatoire, là aussi une à deux fois par an. Ça limite l'impact, mais ça ne règlera jamais complètement le problème.

*Prénom d'emprunt

 >>Ces choses peu ragoutantes trouvées dans la nourriture, c'est par ici