« Une démarche naturelle »

— 

« Cet été, pour la deuxième fois, nous accueillerons un enfant en vacances par l'intermédiaire du Secours populaire », raconte Nicolas Godlewski, père de trois enfants et résidant à Saint-Quentin-en-Yvelines. « Cette démarche nous semblait naturelle avec mon épouse, car nos parents respectifs recevaient déjà des enfants chez eux lorsque nous étions petits. Nous en parlions depuis longtemps, mais nous avons entendu que notre aîné ait 6 ans pour pouvoir réaliser ce projet, afin que l'enfant accueilli puisse trouver un camarade de jeu de son âge. L'été dernier, nous avons ainsi emmené avec nous pendant un mois un garçon de 7 ans, dont la mère ne pouvait pas prendre de vacances. Un séjour à la mer, suivi d'un autre à la montagne. Il s'est adapté très vite à notre vie de famille. Et s'il s'est plaint de l'absence de télévision dans notre maison de campagne au début de son séjour, il a vite trouvé d'autres distractions ! Il est rentré chez lui avec des souvenirs plein la tête. Nos enfants ne se sont pas posé de questions non plus, trop heureux de compter un nouveau copain. Cette expérience leur a ouvert l'esprit, en leur permettant de tisser des liens avec un enfant différent de ceux qu'ils côtoient habituellement. De notre côté, nous avons été ravis de pouvoir offrir à cet enfant cette jolie parenthèse. Cela nous a vraiment donné envie de recommencer. Cet été, nous en accueillerons donc un autre. Une vraie découverte que nous attendons avec impatience. »
propos Recueillis par D. B.