Affaire Merah: Un islamiste présumé en garde à vue

Reuters

— 

Un homme de 30 ans soupçonné d'avoir préparé un départ pour un entraînement militaire chez des islamistes radicaux indonésiens a été arrêté à Toulouse (Haute-Garonne) et placé en garde à vue samedi, a-t-on appris ce dimanche de source judiciaire.

Cette arrestation a été réalisée dans le cadre d'une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris, après une déclaration spontanée de la mère du suspect aux autorités.

Cette femme a informé les autorités locales que son fils disait vouloir «partir s'entraîner à Djakarta chez les frères». Elle dit avoir trouvé 1.500 euros en espèces dans ses affaires.

Sa famille connaissait celle de Merah

Cette famille connaissait celle de Mohammed Merah, la justice a jugé nécessaire une vérification.

Mohammed Merah, Français résidant à Toulouse, a revendiqué sept meurtres en mars, dont ceux de trois enfants juifs, au nom d'Al Qaïda mais les enquêteurs pensent qu'il s'est auto-radicalisé, avec l'aide possible de proches.

Il a été tué le 22 mars dans un assaut de la police sur l'appartement dans lequel il s'était retranché à Toulouse. Son frère a été ensuite mis en examen et écroué.